Ajouter à ma sélection Désélectionner

Indication des instillations endo-vésicales adjuvantes

Risque faible
(pTa bas G, <3cm, unifocale)
• IPOP
• Surveillance simple
Risque intermédiaire
(pTa bas grade, multifocale ou >3cm ou récidivante)
• Instillations endovésicales hebdomadaires de Mitomycine (MMC) sur 6 à 8 semaines consécutives après cicatrisation vésicale (4 à 6 semaines), avec entretien de 1 an.
• Le BCG peut être discuté comme une alternative aux instillations de MMC ou en cas d’échec du traitement par la Mitomycine, avec entretien de 1 an
Haut risque
(pT1 et/ou haut G et/ou CIS)
• Seconde résection systématique
• Instillations endovésicales hebdomadaires de BCG sur 6 semaines consécutives après cicatrisation vésicale (4 à 6 semaines). Si CIS initial, prévoir biopsies post-BCG. Si les instillations de BCG sont bien supportées : Traitement d’entretien de 3 ans
Très haut risque
(pT1 haut G multifocal, ou avec CIS, ou >3cm ou envahissement lympho-vasculaire ou prostatique ou avec variants histologiques agressifs)
• Seconde résection systématique
• Si < pT1 avec muscle vu sur la dernière re-résection :
reclassement en Haut risque
• Sinon, cystectomie avec curage

Vous pourrez également aimer

  • Pénurie en souche de BCG entre 2012 et 2014 : évaluation de son impact sur la prise en charge des patients présentant une TVNIM de haut risqueLire la suite
  • Reasons for intravesical instillation postponement during adjuvant treatment of non-muscle-invasive bladder cancer: A prospective studyLire la suite
  • Instillations endovésicales et cancer de la vessieLire la suite

Continuer votre lecture