Ajouter à ma sélection Désélectionner

Traitement initial

» Recommandations pour la prise en charge des infections urinaires de l’enfant > Traitement > Infection urinaire
fébrile du nourrisson et du jeune enfant > Traitement initial

Piélonéphrites et infections urinaires fébriles du nourrisson et jeune enfant


(jusqu’au résultat de l’antibiogramme, 2 à 3 jours en moyenne, puis relai en fonction de l’antibiogramme pour une durée totale moyenne de 10j)

• Enfant hospitalise < 3 mois et/ou sepsis, et/ou uropathie connue sévère sous-jacente

ProduitsDose initialeInformations
Céfotaxime IV50mg/kg/8hSans dépasser 6gr
Ceftriaxone IV
+
Amikacine IV
50mg/kg/J en 1 injection sur 30’*
+
30mg/kg/J en 1 injection sur 30′
*Sans dépasser 2gr

ⓘ Pour les enfants hospitalisés, le céfotaxime devrait être privilégié par rapport à la ceftriaxone du fait d’un moindre impact écologique escompté.

ⓘ Chez l’enfant de moins d’1 mois : la ceftriaxone ne doit pas être administrée avec des perfusions contenant du calcium

• Enfant de + de 3 mois consultant aux urgences pédiatriques sans nécessité d’hospitalisation en fonction des habitudes du service
Si un traitement par voie IV est envisagé pendant 2 à 4 jours :

  • Amikacine 30mg/kg/j en 1 injection sur 30′
  • ou ceftriaxone 50mg/kg/j en 1 injection sur 30′ (sans dépasser 2gr)

Si un traitement par voie IM est envisagé :

  • ceftriaxone 50mg/kg/j en 1 injection (sans dépasser 2gr)

Si un traitement oral (>3 m, fièvre d’installation récente, état général conservé, pas d’antécédents d’infection urinaire, ou d’uropathie, ou d’antibiothérapie récente):

  • céfixime 4mg/kg toutes les 12 heures

• Enfant de + de 3 mois consultant dans un cabinet médical
• Traitement par voie IM

  • Ceftriaxone 50mg/kg/j en 1 injection (sans dépasser 2gr)

• Ou traitement oral (> 3 m fièvre d’installation, état général conservé, pas d’antécédents d’infection urinaire, ou d’uropathie, ou d’antibiothérapie récente)

  • céfixime 4mg/kg toutes les 12 heures

“Quel que soit le traitement initial, et a fortiori s’il s’agit d’un traitement oral il faut récupérer le plus rapidement possible le résultat de l’antibiogramme afin d’adapter le traitement au plus tard dans les 36-48h en cas de souche résistante”

Vous pourrez également aimer

  • CystiteLire la suite
  • Infection urinaire fébrile du nourrisson et du jeune enfantLire la suite
  • Chapitre 11 - Infections urinaires de l'enfant et de l'adulteLire la suite

Continuer votre lecture