Accueil > MST > Recommandations CIAFU – Urologie > Outils > Gonococcie génitale non compliquée
Ajouter à ma sélection Désélectionner

Gonococcie génitale non compliquée

» Recommandations diagnostiques et thérapeutiques pour les MST > Gonococcie génitale non compliquée

La ceftriaxone (dose unique de 500mg IM) est recommandée, en particulier pour les formes pharyngées.
La céfixime ne doit plus être utilisé en raison des résistances fréquentes

  • Un TT actif sur Chlamydiae doit être systématiquement associé

ⓘ Chez les sujets allergiques au bêtalactamines, les alternatives sont bien moins efficaces:
• Azithromycine forte dose (2gr P0) avec des intolérances et de la résistance
• Gentamicine (dose unique de 240mg IM), mais avec une diffusion pharyngée moyenne.
• Ciprofloxacine (dose unique de 500mg PO), mais avec des résistances autour de 50%
(la spectinomycine n’est plus disponible hors quelques stocks résiduels)

Un contrôle de l’éradication à J7, et adaptation, si nécessaire, à l’antibiogramme est recommandé.

Vous pourrez également aimer

  • Uronews - Spécial Congrès 2018 - n°2Lire la suite
  • Profil actuel de résistance aux antibiotiques des souches d’ Escherichia coli uropathogènes et conséquences thérapeutiquesLire la suite
  • Écologie et résistances aux fluoroquinolones dans les complications infectieuses urinaires fébriles (CIUF) après biopsies de prostate : étude rétrospective portant sur 466 biopsiesLire la suite

Continuer votre lecture