Ajouter à ma sélection Désélectionner

Cystite récidivante

» Recommandations pour la prise en charge des infections bactériennes communautaires de l’adulte > Cystite > Cystite récidivante sans facteur de risque de complications

Cystites récidivantes (≥ à 4 épisodes/an)

Stratégie antibiotique selon le rythme de récidive

﹤1 épisodes par mois = traitement curatif

• Au cas par cas :

• idem cystite simple
• éventuellement auto-déclenché

﹥1 épisode par mois = antibioprophylaxie possible

TMP (à défaut SMX-TMP) ou fosfomycine – trométamol

soit continue :
– TMP 150mg 1/j (à défaut SMX-TMP 400-80mg 1/j)
– Fosfomycine – trométamol 3g tous les 7 jours
ⓘ Durée traitement = 6 mois avec réévaluation 2 fois par an

soit péri-coïtale :
– dans les 2h avant ou après le rapport sexuel
– sans dépasser les posologies du traitement continu

Règles hygiéno-diététiques
Pour la prophylaxie, diverses mesures non antibiotiques peuvent être proposées, bien que leur efficacité soit diversement étayée :
(a) apports hydriques suffisants (1,5 l/24h), mictions non retenues et une régularisation du transit intestinal (IV-C);
(b) le cas échéant (mais il est rare en France), arrêt des spermicides (III-C);
(c) apport de canneberge en veillant à une dose de 36 mg/jour de proanthocyanidine (IV-C);
(d) oestrogènes en application locale chez la femme ménopausée après avis gynécologique (IV-C);

Vous pourrez également aimer

  • Chapitre 11 - Infections urinaires de l'enfant et de l'adulteLire la suite
  • CystiteLire la suite
  • UROnews n°83 - PRATIQUESLire la suite

Continuer votre lecture