Accueil > Publications > Recommandations > Recommandations du comité de cancérologie de l’Association Française d’Urologie – actualisation 2022-2024 : tumeurs de la voie excrétrice urinaire supérieure (TVES)
Ajouter à ma sélection Désélectionner

Recommandations du comité de cancérologie de l’Association Française d’Urologie – actualisation 2022-2024 : tumeurs de la voie excrétrice urinaire supérieure (TVES)

Introduction

L’objectif était de proposer une mise à jour des recommandations du Comité de Cancérologie de l’Association fran ̧caise d’urologie pour la prise en charge des tumeurs de la voie excrétrice supérieure (TVES).

Méthodes

Une revue systématique de la littérature (Medline) a été effectuée de 2020 à 2022 sur les éléments du diagnostic, les options de traitement et la surveillance des TVES en évaluant les références avec leur niveau de preuve.

Résultats

Le diagnostic de cette pathologie rare repose sur l’uro-TDM avec acquisition au temps excréteur et l’urétérorénoscopie souple avec prélèvements biopsiques. Le traitement chirurgical de référence est la néphrourétérectomie totale (NUT), mais un traitement conserva- teur peut être discuté pour les lésions dites à bas risque : tumeur de bas grade, sans d’infiltration sur l’imagerie, unifocale<2cm, accessible à un traitement complet et nécessitant alors une surveillance endoscopique rapprochée par urétéroscopie souple chez un patient compliant. Une instillation postopératoire de chimiothérapie est recommandée et permet de diminuer le risque de récidive vésicale après NUT. La chimiothérapie adjuvante a démontré son bénéfice clinique comparée à la surveillance après NUT pour les tumeurs (pT2-T4 N0-3 M0).

Conclusion

Ces nouvelles recommandations doivent contribuer à améliorer non seulement la prise en charge des patients, mais aussi le diagnostic et la décision thérapeutique des TVES.

© 2022 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Vous pourrez également aimer

Contenu protégé