Ajouter à ma sélection Désélectionner

Adaptation à l’antibiogramme

» Recommandations pour la prise en charge des infections bactériennes communautaires de l’adulte > Pyélonéphrite > Adaptation à l’antibiogramme

Tous types de PNA

Simplification du spectre dès que l'antibiogramme est disponible

Contrôle clinique non
acquis :
Pas de relais oral

Evolution clinique favorable = adaptation et relais
oral selon antibiogramme :


• amoxicilline
• à défaut :
– amoxicilline-acide clavulanique

– ciprofloxacine ou levofloxacine

– céfixime

– cotrimoxazole (SMX-TMP)

• si EBLSE : antibiothérapie documentée des piélonéphrites à entéribactérie productrice d’EBLSE de la femme non enceinte :
1er choix : – ciprofloxacine ou lévofloxacine
– cotrimoxazole (SMX-TMP)

2ème choix : – amoxicilline – acide clavulanique
3ème choix : – céphamycine (céfoxitine)
– pipéracilline-tazobactam

– témocilline

4ème choix : – aminoside (amikacine, gentamicine, tobramycine)
5ème choix : – carbapénème (imipénème ou méropénème, ertapénème en relais)

Choix à moduler selon le terrain et les éléments de
tolérance, et les modalités d’administration

Durée totale de traitement efficace (= sur souche sensible) :
Pour les PNA simples :
• 7 j si fluoroquinolone ou β-lactamine parentérale durant tout le traitement
• 5 j si aminoside durant tout le traitement
• 10 j dans les autres cas
Pour les PNA à risque de complication :
• 10 j pour les formes d’évolution rapidement résolutives
• 14 j dans les autres situations
• au cas par cas, rares indications de traitement plus prolongé

Vous pourrez également aimer

  • Cystite à risque de complicationLire la suite
  • CystiteLire la suite
  • Colonisation urinaire gravidiqueLire la suite

Continuer votre lecture