Sunitinib en rechallenge dans le cancer du rein métastatique–Résultats de l’étude RESUME–

20 novembre 2014 - 3:00pm

Thème: 
Tumeur du rein
Référence: 
O-079

Objectifs
Sunitinib est validé en 1re ligne pour le traitement du cancer du rein métastatique (mRCC). Nous avons évalué l’efficacité et la tolérance d’un re-challenge (3e ligne et plus) par sunitinib.

Méthodes
Les patients (pts), de 19 centres, ayant reçu sunitinib en re-challenge entre janvier 2006 et mai 2013 ont été inclus. Les caractéristiques des patients, de la maladie, les toxicités, efficacité, et modalités de toutes les lignes de traitements (sunitinib en 1re ligne, traitements avant re-challenge, sunitinib en re-challenge) ont été colligées rétrospectivement et/ou prospectivement. Les résultats proviennent d’une analyse partielle des données disponibles en mai 2014.

Résultats
Cinquante patients ont été inclus. Le taux de réponses objectives (ORR) en 1ère ligne étaient de 52,1 % et la médiane de survie sans progression (mPFS) de 18,4 mois [IC 95 %, 12,4–23,7]. C’est en 4e ligne que sunitinib a été le plus prescrit (63,3 %) et a été donné respectivement dans 20,4 %, 12,2 %, 4,1 % en 3e, 5e, 6e ligne. Entre la 1re ligne et le re-challenge, 97,8 % des patients ont reçu un traitement par mTOR, 82,6 % par TKI et 80,4 % les deux. L’ORR en rechallenge était de 17 % et la mPFS de 7,6 mois [IC 95 %, 4,4–9,7]. La médiane de survie globale était de 61,9 mois [IC9 5 %, 55,5–74,5]. Les événements indésirables étaient similaires à ceux connus sous sunitinib et l’aggravation d’événements indésirables antérieurs en re-challenge n’a pas été identifiée.

Conclusion
Ces résultats montrent qu’un re-challenge par sunitinib est efficace et bien toléré. Ils suggèrent qu’un même patient peut répondre à un traitement par sunitinib en re-challenge après une progression sous ce traitement en 1ère ligne.