Résultats immédiats et à long terme de l’énucléation prostatique bipolaire au plasma d’HBP volumineuses – étude prospective, randomisée en comparaison à l’adénomectomie voie haute

19 novembre 2014 - 4:00pm

Thème: 
Hypertrophie bénigne de la prostate
Référence: 
O-016

Objectifs
Le but de cette étude est d’évaluer pour les prostates volumineuses l’énucléation bipolaire au plasma (EBPP) en comparaison à l’adénomectomie voie haute (AVH) en considérant l’efficacité, la sécurité chirurgicale, la morbidité périopératoire, la période de convalescence et les paramètres du suivi.

Méthodes
Au total, 140 patients avec HBP > 80 ml, débit maximal (Qmax) < 10 mL/s et score IPSS > 19 ont été également randomisés entre EBPP et AVH. Tous ont été évalués en préopératoire et semestriellement en postopératoire pendant 3 ans par IPSS, Qmax, score de qualité de vie (QoL), volume urinaire résiduel post-mictionnel (RPM), volume prostatique postopératoire et dosage du PSA.

Résultats
Les deux séries (EBPP vs AVH) ont montré respectivement des volumes initiaux prostatiques (132,6 contre 129,7 mL), des temps opératoires (91,4 contre 87,5 minutes) et du poids des tissus réséqués (108,3 contre 115,4 g) similaires. Le taux d’hématurie postopératoire (2,9 % contre 12,9 %), la baisse du taux moyen d’hémoglobine (1,7 contre 3,1 g/dL), la durée du sondage (1,5 contre 5,8 jours) et le temps d’hospitalisation (2,1 contre 6,9 jours) ont été significativement réduits pour l’EBPP. Le ré-sondage pour rétention urinaire aiguë a été plus fréquent après AVH (8,6 % contre 1,4 %), tandis que les taux de symptômes irritatifs précoces étaient similaires (11,4 % contre 7,1 %). Aucune différence statistiquement significative n’a pas été mise en évidence en termes d’IPSS, Qmax, QoL, VRP, PSA et volume prostatique postopératoire entre les deux séries.

Conclusion
EBPP représente une approche endoscopique prometteuse pour les HBP volumineuses, grâce à une bonne efficacité chirurgicale et des capacités de résection des tissus similaires comparativement à PO. Les patients EBPP ont bénéficiés d’un meilleur profil de sécurité périopératoire et moins de complications, d’une récupération postopératoire plus rapide et des scores de symptômes du suivi à long terme satisfaisants.