Facteurs prédictifs de l’efficacité à 1 an de l’oxygénothérapie hyperbare sur l’hématurie en cas de cystite radique

20 novembre 2014 - 4:15pm

Thème: 
Cancer de la prostate avancé
Référence: 
O-077

Objectifs
L’hématurie est le principal symptôme de la cystite radique. Nous avons évalué l’efficacité à 12 mois de l’oxygénothérapie hyperbare (OHB) sur l’hématurie d’une cohorte de patients traités par cystite radique afin d’étudier les facteurs prédictifs de la réponse au traitement.

Méthodes
Cohorte de 139 patients (122 hommes et 17 femmes) suivis de manière standardisée de 2008 à 2013 dans le centre de médecine hyperbare du CHU de Toulouse. L’hématurie était gradée selon le Score SOMA. L’OHB a été appliquée selon un protocole standardisé de 20 à 40 séances renouvelables d’oxygène pur (100 %) à 2,5 ATA.

Résultats
L’efficacité sur l’hématurie était de 83 % à 3 mois, et 81 % à 12 mois. Cent pour cent des patients de grade 1 étaient guéris à 3 et 12 mois. En revanche, 100 % des patients de grade 4 à 3 mois de l’OHB évoluaient vers un grade 5 (cystectomie ou décès) à 1 an. L’efficacité à 3 mois était prédictive de l’efficacité à 1 an (p < 0,0001 ; OR = 10 (IC 95 % 4,8–20,7). Il existait une corrélation inverse entre le grade initial et l’efficacité à 3 mois (p = 0,026) et à 12 mois (p = 0,001). Le traitement anticoagulant et un Score OMS > 1 étaient également prédictifs de la réponse à l’OHB.

Conclusion
L’OHB est un traitement efficace sur l’hématurie. Une réponse favorable à 3 mois est prédictive d’un résultat durable. Au contraire, la non réponse à 3 mois est de mauvais pronostic.