Base bibliographique

Comment je m’assure de la bonne qualité d’une IRM de la prostate ?
How can I be sure a prostate MRI is well done?
2018
- Avis d'expert
- Réf : Progrès FMC, 2018, 4, 28, F107


L’IRM prostatique est incontournable dans la prise en charge du cancer de prostate à toutes les étapes, pour la détection, le bilan d’extension, puis pour le bilan de récidive post-thérapeutique. Un examen de qualité nécessite d’abord une bonne préparation du patient, puis une technique d’acquisition et un compte rendu standardisés. Notre article vise à établir des critères de qualité bien codifiés pour la réalisation d’une IRM de prostate.


Prostate MRI is now essential in prostate cancer management, at the beginning of the disease for detection and extension diagnosis, and afterwards in case of biological recurrence. A good patient preparation, standardized acquisition techniques and reports are needed for a good exam. Our article aims to define quality standards to perform a good prostate MRI.

Comment je prescris un traitement par injection de XIAPEX ® (Collagenase clostridium histolyticum) dans la maladie de La Peyronie
How to prescribe XIAPEX ® injection (Collagenase clostridium histolyticum) for Peyronie's disease
2018
- Ordonnance commentée
- Réf : Progrès FMC, 2018, 4, 28, F112


La maladie de La Peyronie est une pathologie grave et invalidante avec une prévalence hautement sous évaluée. Le Xiapex® est le premier traitement disponible en France ayant reçu une AMM avec une utilisation possible à tout stade de la maladie. Ce traitement, très attendu en France, permet d’enrichir l’arsenal thérapeutique préexistant. Cependant son coût et l’absence de prise en charge par la sécurité sociale risque d’être un frein à sa prescription (800 euros l’injection). Son usage nécessite une formation obligatoire pour tout urologue souhaitant le prescrire.


Peyronie's disease is a serious and crippling illness highly underestimated. Xiapex® is the first treatment available in France that has received a marketing authorization with a possible use at any stage of the disease. This treatment, highly anticipated in France, enriches the pre-existing therapeutics. However, its cost and lack of support by social security might be an important brake for prescribing it (800 euros/injection). Its use requires mandatory training for any urologist wishing to prescribe it.

La réalisation de biopsie systématique permet-elle d’optimiser les indications opératoires pour le traitement des petites tumeurs du rein ?
2018
- Veille bibliographique
- Réf : Progrès FMC, 2018, 4, 28, F115


Le point sur les masses rétropéritonéales : pièges à éviter et recommandations de prise en charge
Focus on retroperitoneal masses: Traps to avoid and recommendations
2018
- Le point sur...
- Réf : Progrès FMC, 2018, 4, 28, F93


Introduction

L’objectif de cette étude était de rappeler les pièges diagnostiques et les recommandations de prise en charge d’une masse rétropéritonéale.


Méthodes

Une revue de la littérature a été réalisée avec les mots clés : masse rétropéritonéale, réseau, diagnostic, recommandations, chirurgie.


Résultats

Un envahissement des organes de voisinage, des symptômes abdominaux ou un syndrome endocrinien peuvent évoquer une histologie extra-rénale. La tomodensitométrie thoraco-abdomino-pelvienne reste l’examen de référence. Des dosages hormonaux sont nécessaires en cas d’origine surrénalienne. La biopsie coaxiale par voie rétropéritonéale est recommandée avec congélation et relecture anatomopathologique. La résection chirurgicale en marges saines doit être planifiée en fonction du type histologique, en évitant une résection incomplète ou une effraction qui peut impacter sur la survie du patient.


Conclusion

Les tumeurs rétropéritonéales extra-rénales sont des tumeurs rares dont le pronostic est conditionné par la démarche diagnostique et la prise en charge initiale.


Introduction

The aim of this study was to call back the diagnostic traps and the recommendations for treatment of a retroperitoneal mass.


Methods

A review of the literature was conducted using following keywords: retroperitoneal mass, network, diagnostic, recommendations, surgery.


Results

Invasion of contiguous organs, abdominal symptoms or endocrine syndrome can evoke an extra-renal histology. Thoraco-abdomino-pelvic computerized tomography (CT) is the standard imagery. Hormonal dosages are necessary in case of adrenal origin. Retroperitoneal coaxial biopsy is recommended with freezing and pathological verification. The surgical resection with negative margins should be planned according to pathology findings, with avoiding an incomplete resection or effraction, which could impact on patient's survival.


Conclusion

Retroperitoneal extra-renal tumors are rare tumors which prognosis is directly related to diagnostic procedure and initial management.

Le traitement non chirurgical du prolapsus : quels pessaires pour qui et comment les prescrire ?
Conservative treatment of prolapse: Which pessaries for whom and how to prescribe them?
2018
- Truc et astuce
- Réf : Progrès FMC, 2018, 4, 28, F99


Le prolapsus est une pathologie courante puisque la prévalence atteint 50 % chez la femme d’âge moyen multipare et qu’elle augmente avec l’âge. Le traitement du prolapsus symptomatique peut être conservateur et reposer sur la rééducation ou la mise en place de pessaire. On différencie deux catégories de pessaires : les pessaires de comblement et les pessaires de soutien. Leur utilisation a pour but de réduire la symptomatologie liée au prolapsus. Leur utilisation est simple, le choix du pessaire dépendra de l’interrogatoire, de l’examen clinique et de l’adhésion de la patiente. Dans plus de 80 % des cas, on peut adapter le pessaire à l’anatomie de la patiente. Le suivi doit est régulier afin d’éviter les complications, celles-ci étant exceptionnellement sévères. Lorsque le pessaire est adapté, le taux de satisfaction des patientes est important pour un taux de complication faible. C’est un traitement à envisager en première intention.


Prolapse is a common pathology as the prevalence reaches 50 % for middle-aged multiparous women and increases with aging. Symptomatic prolapse treatment can be conservative and based on physiotherapy or on pessary use. Two kinds of pessaries can be considered: filling type and supporting type. Their use aim to reduce prolapse symptomatology. Their utilization is simple. The choice of pessary depends on the history, on the clinical examination and on the patient compliance. For more than 70% of patient cases the pessary can be adapted to the patient anatomy. The monitoring must be done on a regular basis to avoid to avoid complications, which are seldom severe. If the pessary is well adapted, the patient satisfaction rate is high with a low complication rate. Actually, it is a first choice treatment.

Résistances bactériennes : que doit savoir l’urologue ?
Bacterial resistances: What should the urologist know?
2018
- Truc et astuce
- Réf : Progrès FMC, 2018, 4, 28, F103


À l’heure de l’augmentation des résistances et de la consommation des antibiotiques dans le monde, la maîtrise et la compréhension des principaux mécanismes de résistances bactériennes paraissent aujourd’hui essentielles pour les urologues. L’objectif de cet article est de permettre aux urologues de mieux appréhender les mécanismes de résistances bactériennes des entérobactéries auxquelles ils sont confrontés dans une démarche d’amélioration et de rationalisation de la prescription antibiotique. Nous développons ici les mécanismes de résistances enzymatiques des entérobactéries vis-à-vis de la grande famille des β-Lactamines.


At a time of increasing antibiotic resistance and consumption worldwide, understanding of the main mechanisms of bacterial resistance seems essential for urologists. The aim of this article is to allow urologists to better understand the mechanisms of bacterial resistance of enterobacteriaceae that they face in a process of improvement and rationalization of the antibiotic prescription. Here we develop the enzymatic resistance mechanisms of enterobacteriaceae with respect to the large family of beta-Lactams.