Une image à retenir

16 septembre 2005

Mots clés : chirurgie pelvienne, position de la taille, lithotomie
Auteurs : Jacques IRANI
Référence : Prog Urol, 2005, 15, 524-524
In Raza A, Byrne D, Townell N: Lower limb (well leg) compartment syndrome after urological pelvic surgery. J Urol. 2004 Jan;171(1):5-11.

Contexte :Il s'agit d'une revue de la littérature internationale (MEDLINE 1966 ­ 2002 ; mots-clef " lower limb compartment syndrome ") sur le syndrome des loges des membres inférieurs et son association avec la position de la taille et la chirurgie pelvienne. Conclusions :La position de la taille (ou de lithotomie) étant d'utilisation fréquente en urologie, il est nécessaire que les urologues soient familiers avec les complications qui pourraient s'y rapporter. Si le syndrome des loges est diagnostiqué rapidement, le traitement précoce diminue la morbidité et la mortalité. L'image :Halliwill et coll. ont décrit les 4 positions de lithotomie représentées ci-dessus (Anesthesiology, 89: 1373, 1998). La hauteur des chevilles par rapport au niveau du coeur et le degré de l'angle des genoux et des hanches font la différence. Commentaires :Bien que le syndrome des loges soit rarement rapporté dans la littérature, il peut être responsable d'une morbidité importante. L'incidence de cette complication est probablement sous-estimée, le bon diagnostic ayant été méconnu. L'absence de diagnostic précoce est source de complications iatrogènes. Le meilleur traitement est préventif : identifier les patients à risque en pré-opératoire, éviter les situations à risque et former le personnel médical et para-médical à reconnaître précocement la complication.

Les auteurs donnent des recommandations de prévention, diagnostiques et thérapeutiques suite à leur travail. Il n'est pas possible de les résumer sans être réducteur. Nous conseillons vivement la lecture de cet article et la diffusion de ses conclusions en FMC.