Tumeurs rares de prostate

28 octobre 2001

Mots clés : tumeur rare, prostate
Auteurs : STAERMAN F, VILLERS A, MOLINIE V, PENEAU M, RICHAUD P
Référence : Comité de cancérologie (CCAFU), 2000, 10, 4, 35-54
  1. Tumeurs rares d'origine épithéliale
    1. Variantes morphologiques des adénocarcinomes
      1. Adénocarcinome avec différenciation neuro-endocrine
      2. Carcinome mucineux
      3. Carcinome à cellules indépendantes
      4. Adénocarcinome ductal
      5. Adénocarcinome d'aspect atrophique
    2. Types histologiques particuliers
      1. Carcinome épidermoïde
      2. Carcinome sarcomatoïde
      3. Carcinome à cellules transitionnelles primitif
      4. Carcinome lympho-épithélial
    3. Tumeurs issues d'une prolifération des cellules basales
      1. Carcinome à petites cellules
      2. Carcinome adénoïde kystique
      3. Carcinome à cellules basales
  2. Tumeurs mésenchymateuses
    1. Lésions stromales bénignes
      1. Nodule postopératoire
      2. Tumeur fibromyxoïde pseudo-sarcomateuse
      3. Nodule stromal
      4. Léiomyome
    2. Lésions stromales de malignité incertaine
      1. Léiomyome prostatique à cellules bizarres
      2. Hyperplasie stromale avec atypies mineures
      3. Fibro-adénome
      4. Tumeur phyllode
    3. Tumeurs stromales malignes
      1. Rhabdomyosarcome
      2. Léiomyosarcome
  3. Proliférations hématologiques
    1. Localisation prostatique d'une hémopathie
    2. Lymphomes malin primitifs
  4. Tumeurs exceptionnelles
    1. Cystadénome kystique multiloculaire
    2. Autres tumeurs mésenchymateuses