Traitement endourologique des fistules urétérales survenant après chirurgie carcinologique pelvienne : à propos de 5 cas

16 juillet 2001

Mots clés : complication iatrogène, Uretère, Fistule urinaire, chirurgie endoscopique, lésion
Auteurs : Robert M, Averous M, Guiter J, Grasset D
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 436-441
Nous avons pris en charge 5 patients présentant une fistule urétérale après chirurgie carcinologique pelvienne élargie. Parmi eux 3 étaient au stade de récidive néoplasique et 3 avaient subi une radiothérapie. Les méthodes endo-urologiques ont permis d'obtenir 4 résultats immédiats satisfaisants mais seulement 1 succès complet à long terme. Le drainage percutané isolé des cavités pyélocalicielles tarit ainsi remarquablement l'écoulement urineux mais expose à un risque notable de sténose séquellaire de la voie excrétrice en l'absence d'intubation concomittante de la zone fistuleuse. Lorsqu'il associe dérivation urinaire et cathétérisme de l'uretère pathologique, le traitement endo-urologique représente par contre une alternative fiable à la chirurgie conventionnelle.