Traitement chirurgical des rétrécissements urétraux. Réflexions personnelles

21 octobre 2001

Mots clés : Urèthre, sténose, Chirurgie, uréthroplastie
Auteurs : OOSTERLINCK W
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 611-617
L'auteur exprime des réflexions personnelles sur les indications, avantages et des désavantages des techniques actuelles pour le traitement des sténoses urétrales chez l'homme, comme: l'urétrotomie endoscopique, l'anastomose bout à bout, les greffons libres du prépuce ou la muqueuse buccale, les lambeaux pédiculés du pénis ou scrotum, les endoprothèses métalliques expansibles et les urétroplasties en deux temps. En dehors de son expérience personnelle, il se base sur la pathophysiologie de la cicatrisation et les données de la littérature, souvent ancienne, de la chirurgie de l'urètre.
De façon critique, sont passés en revue les développements récents : l'abord postérieure des rétrécissements et les endoprothèses temporaires. Finalement deux techniques personnelles sont présentées : l'urétroplastie endoscopique avec une greffe libre autour d'une prothèse biodégradable et l'emploi d'un lambeau fascio-cutané honteux pour corriger de large défauts périnéaux