Rôle pronostique du score asa (American Society of Anesthesiologists) après néphro-urétérectomie totale pour tumeur de la voie excrétrice supérieure : résultats d'une étude multicentrique

25 novembre 2012

Auteurs : A. Arvin-berod, P. Colin, D.R. Yates, A. Ouzzane, M. Audouin, E. Adam, F. Arroua, C. Marchand, P. Bigot, M. Soulie, M. Roumiguie, T. Polguer, S. Gardic, P. Gres, E. Ravier, Y. Neuzillet, F. Delage, T. Bodin, G. Pignot, M. Roupret
Référence : Prog Urol, 2012, 13, 22, 754-755




 



Objectifs.– Les tumeurs de la voie excrétrice urinaire supérieure (TVEUS) sont des tumeurs rares, atteignant une population dont l’âge médian (70ans) et l’exposition au tabac sont associées à certaines comorbidités. La valeur pronostique du score American Society of Anesthesiologists (ASA) a été démontrée en onco-urologie mais n’a jamais été évaluée pour les TVEUS.


L’objectif de cette étude était d’évaluer l’impact du score ASA sur la survie de patients traités par néphro-urétérectomie totale pour TVEUS.


Méthodes .– Une étude rétrospective multicentrique française a été menée dans 20 centres entre 1995 et 2010. Tous les cas de TVEUS traités par néphro-urétérectomie totale ont été inclus. Les données cliniques et anatomopathologiques ont été recensées rétrospectivement. L’influence de l’âge, du sexe et du score ASA a été analysée de manière uni- puis multivariée à l’aide d’un modèle de régression de Cox, les données anatomopathologiques ayant été utilisées comme covariables.


Résultat .– Au total, 554 patients ont été inclus avec un suivi médian de 26 mois (10–48 mois) et un âge médian de 69,5ans (61–76ans). 114 (20,6 %) patients ont été classés ASA 1, 326 (58,8 %) ASA 2 et 114 (20,6 %) ASA 3. À cinq ans, la survie sans récidive (p =0,21) et la survie sans métastase (p =0,22) n’étaient pas significativement différentes entre les patients ASA 1 (52,8 % et 76 %), ASA 2 (51,9 % et 75,3 %) et ASA 3 (44,1 % et 68,2 % respectivement). La survie spécifique à cinq ans était quant à elle significativement différente entre les patients ASA 1, ASA 2 et ASA 3 (83,8 %, 76,9 % et 70,6 % respectivement). Le score ASA avait une valeur pronostique significative (p =0,01) sur la survie spécifique en analyse uni- et multivariée avec un risque de mortalité spécifique trois fois plus élevé à cinq ans pour les patients ASA 3 comparés à ceux classés ASA 1 (p =0,04).


Conclusion.– La classification ASA était fortement corrélée avec la survie spécifique des patients après NUT en cas de TVEUS. Le score ASA est dont un outil pronostique disponible en préopératoire pour les patients diagnostiqués avec une TVEUS. Le score ASA pourrait donc être inclus dans l’évaluation pronostique des TVEUS pour améliorer celle-ci en préopératoire.






© 2012 
Publié par Elsevier Masson SAS.