Lithotripsie extra-corporelle piézo-électrique chez l'enfant : premiers résultats et réflexions après 18 séances

16 juillet 2001

Mots clés : Lithiase, lithotripsie extra-corporelle, Enfant
Auteurs : Robert M, Morin D, Averous M, Guiter J, Dumas R, Grasset D
Référence : Prog Urol, 1992, 2, 402-408
De 1988 à 1990, nous avons pris en charge 13 enfants âgés de 2 à 15 ans, présentant une lithiase du haut-appareil urinaire. Leurs calculs ont motivé 18 séances de lithotripsie extra-corporelle piézo-électrique : 14 sous anesthésie générale et 4 sans même une analgésie. Nous enregistrons ainsi 84,5% de succès, sans effet secondaire particulier. Ces résultats sont proches de ceux des ondes de chocs hydroélectriques ou électromagnétiques dont la morbidité est supérieure. L'efficacité de la lithotripsie extra-corporelle dans le domaine pédiatrique est remarquable mais les études cliniques chez l'adulte ainsi que les expérimentations animales objectivent une contusion rénale nette et ne permettent pas d'éliminer formellement un éventuel retentissement différé. Pour l'instant, une utilisation prudente s'impose donc de même que la prévention systématique des récidives lithiasiques.