L'iléocystoplastie d'agrandissement dans les vessies neurologiques.

16 juillet 2001

Mots clés : Neuro-urologie, vessie neurologique, entéro-cystoplastie d'agrandissement
Auteurs : Fontaine E, Mongiat-Artus P, Desert JF, Barthelemy Y, Chartier E, Beurton D
Référence : Prog Urol, 1996, 6, 901-906
BUT : Nous avons évalué les résultats des iléocystoplasties d'agrandissement chez les patients qui présentaient une incontinence urinaire d'origine neurologique. MATERIELS ET METHODES : Une étude prospective a été réalisée chez 36 patients (25 femmes, 11 hommes) dont 30 ont eu simultanément un procédé de continence cervico-uréthrale. Le suivi moyen a été de 32,2 mois.
RESULTATS : Une continence diurne a été obtenue chez 32 patients (88,8%). Trente patients (83,3%) sont continents de nuit. Le haut appareil urinaire ne s'est pas dégradé. Un patient a développé une lithiase vésicale et 2 ont présenté une perforation vésicale. L'examen urodynamique a montré une augmentation de la capacité vésicale fonctionnelle et de la compliance (p < 0,001) et une disparition des contractions vésicales non inhibées.
CONCLUSION : L'iléocystoplastie d'agrandissement est un procédé chirurgical efficace et fiable lorsque le traitement conservateur a échoué. Cependant, des complications à distance peuvent survenir et une surveillance régulière est nécessaire.