Les biopsies des vésicules séminales restent indispensables à l’ère de l’IRM et du TEP à la choline pour la prise en charge des récidives après radiothérapie ou curiethérapie pour cancer de la prostate

25 novembre 2015

Auteurs : V. Barbier, J. Hardy, S. Kanoun, A. Cochet, L. Arnould, G. Crehange, L. Cormier
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 733
Objectifs

L’envahissement des vésicules séminales (VS) modifie considérablement le traitement des récidives des cancers de la prostate (CaP) irradiés. L’objectif de ce travail est d’évaluer l’intérêt des biopsies des VS lors du bilan d’une récidive biologique après radiothérapie ou curiethérapie d’un CaP.

Méthodes

Vingt-sept patients ont été inclus rétrospectivement dans notre centre (CHU+FNLCC) depuis janvier 2011. Tous ces patients avaient été traités par radiothérapie+hormonothérapie, ou curiethérapie pour un CaP. Ils ont tous bénéficié lors du bilan de la récidive biologique d’une IRM3T multiparamétrique (IRM3Tmp), d’un TEP à la choline (TEPChol), en moyenne 86,8jours avant des biopsies transpérinéales avec mapping et biopsies des VS. Les caractéristiques des patients sont présentées dans le Tableau 1.

Résultats

Sur les 27 patients, 25 avaient des biopsies positives au niveau de la prostate dont 5 avec une atteinte associée des VS. Deux patients avaient une atteinte isolée des VS. Parmi les 7 patients ayant des biopsies positives au niveau des VS, 3 avaient un bilan d’imagerie positif. Parmi les 20 patients ayant des biopsies négatives au niveau des VS, 19 avaient un bilan d’imagerie négatif. L’imagerie (IRM3Tmp+TEPChol) avait donc une sensibilité de 42 % et une spécificité de 95 %.

Conclusion

La spécificité de l’imagerie apparaît excellente. Le manque de sensibilité de l’IRM3Tmp ou du TEPchol, lors du bilan d’une récidive biologique d’un CaP irradié pour localiser la récidive au niveau des VS rend nécessaire la réalisation des biopsies de ces dernières.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.




Tableau 1 - Caractéristiques des patients.









© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.