Le lymphome primitif de la vessie

24 octobre 2001

Mots clés : lymphome, Vessie, Chimiotherapie
Auteurs : PEYROMAURE M, VAN GLABEKE E, LEBLOND V, BARROU B, DELCOURT A, RICHARD F
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 1208-1211
Nous rapportons deux cas de lymphome malin non hodgkinien primitif de la vessie. Contrairement aux localisations secondaires qui ne sont pas rares, les localisations primitives de lymphome malin dans la paroi vésicale sont exceptionnelles. Les symptômes urinaires sont variés et non spécifiques. L'aspect radiologique de ces tumeurs tout comme l'aspect endoscopiques ne permettent pas de les différencier des autres tumeurs de vessie. Seule l'histologie donne le diagnostic. Les hypothèses physiopathologiques sont discutées. Le traitement est basé principalement sur la chimiothérapie. Le recours à des gestes endoscopiques de drainage s'avère parfois utile comme dans un des cas rapportés.