La curiethérapie dans le traitement curatif du cancer de la prostate localisé

08 octobre 2001

Mots clés : Cancer de la prostate, Curiethérapie, iode 125, Prostatectomie totale, radiothérapie
Auteurs : FLAM T, CHAUVEINC L, SERVOIS V, ROSENWALD JC, COSSET JM, THIOUNN N, DEBRÉ B
Référence : Prog Urol, 2000, 10, 3-13
Le traitement du cancer de prostate cliniquement localisé repose sur la prostatectomie totale, la radiothérapie ou la surveillance. Les effets secondaires des traitements ont suscité un intérêt croissant pour des alternatives à la morbidité réduite.La curiethérapie consiste à placer des sources radio-actives dans le tissu prostatique. Des doses élevées peuvent ainsi être délivrées au cancer tout en évitant une irradiation excessive de la vessie et du rectum.La curiethérapie utilise le plus souvent des implants permanents (iode 125 ou palladium 103). La technique dite "de Seattle" nécessite une planification faite avant l'implantation; tandis que dans la technique "ProSeed", la position des grains est déterminée au moment même du traitement grâce à un logiciel qui détermine la dosimétrie en temps réel.La curiethérapie est une technique fiable et reproductible dont la morbidité est minime, et dont les résultats à 10 ans sont comparables à ceux de la prostatectomie totale.