Intérêt de la cure élective des anévrysmes fibrodysplasiques de l'artère rénale chez des patients hypertendus

16 juillet 2001

Mots clés : artère rénale, Anévrisme, hypertension artérielle
Auteurs : Desgranchamps F, Lagneau P
Référence : Prog Urol, 1993, 3, 32-39
Les anévrysmes de l'artère rénale (AAR) sont des lésions rares, souvent associées à une hypertension artérielle. Afin d'évaluer le bénéfice tensionnel d'une cure élective d'un anévrysme fibrodysplasique de l'artère rénale chez les patients hypertendus, 22 patients ont été étudiés dans une analyse rétrospective. Avec un recul moyen de 66 mois, une guérison ou une amélioration de l'hypertension est obtenue chez tous les patients ayant un anévrysme associé à des lésions hémodynamiques de l'artère rénale traitée dans le même temps, mais dans seulement 40% des cas si l'anévrysme est associé à des lésions non hémodynamiques. Le plus souvent, il n'existe pas de critére d'imputabilité directe de l'hypertension à l'anévrysme.