Hommage au Pr Dominique CHOPIN - Editorial

14 juillet 2006

Auteurs : Jean-Jacques Patard
Référence : Prog Urol, 2005, 15, 6, 1205, suppl. 1

Il est à l'honneur de notre spécialité que les urologues ne soient pas uniquement des chirurgiens, même si c'est déjà beaucoup. Notre ami et notre maître Dominique Chopin a élargi encore les limites de notre spécialité, non seulement en nous incitant à avoir une culture d'oncologie médicale, mais encore à devenir des partenaires crédibles pour le monde de la recherche.

L'idée formidable de ce numéro spécial revient à Vincent Delmas qui m'a proposé en tant qu'élève de Dominique Chopin de le coordonner. Les amis de Dominique Chopin dans les domaines de l'urologie et de la recherche sont très nombreux et nous aurions pu publier d'innombrables textes provenant du monde entier. Il fallait faire des choix. J'espère que mon choix ne sera pas réducteur. J'espère que certains de ses amis ou proches ne seront pas tristes de ne pas être ici cités : je m'en excuse et les associe bien sûr à ce numéro.

J'ai donné ici la parole à ceux que j'ai connu ou souvent entendu cités dans l'entourage de Dominique au cours de ces années et dont je sais qu'ils ont eu une part importante dans le parcours : quelques maîtres, amis, chercheurs proches du monde urologique et élèves parmi beaucoup.

La forme a été laissée complètement libre aux auteurs et vous lirez aussi bien des hommages que des articles originaux que certains ont voulu dédier à Dominique. Vous serez certainement émus par ces textes et en particulier par le texte de Dominique lui-même que nous publions en clôture du numéro. Il m'a été remis par Sixtina Gil-Diez et il était le point de démarrage d'un livre que Dominique Chopin projetait d'écrire. C'est un texte tel que l'on en a jamais lu de la part de Dominique, c'est-à-dire parlant de lui et de son expérience du cancer. Cette fois, pas de matériel et méthodes, pas de résultats : l'expérience terrible et bouleversante de celui qui a passé sa vie à travailler sur le cancer et qui voit son existence basculer...

Vous reconnaîtrez dans d'autres textes le travailleur acharné que vous avez connu, le respect immense de tous ceux qui l'ont côtoyé et puis certains de ceux qui le connaissaient bien pourront être amusés de traits communs qui se retrouvent au fil des hommages : la rencontre instantanée et décisive dès qu'on le sollicitait pour un projet de recherche, les coups de fils et les réunions du dimanche soir, l'immuable « salut : ça va ? »..

Un numéro spécial en hommage à Dominique Chopin, c'est bien le moins que toute une génération qui lui doit tant pouvait faire. D'autres initiatives sont déjà là ou viendront et la mémoire de Dominique Chopin en tant que clinicien et chercheur devra être conservée, honorée et utile aux jeunes générations.