Curage lymphatique coelioscopique et prostatectomie radicale par voie périnéale : une stratégie pour le traitement du cancer prostatique

16 juillet 2001

Mots clés : prostate, Tumeur, prostatectomie radicale, lymphadénectomie pelvienne, chirurgie laparoscopique
Auteurs : Melman A, Gladshteyn M, Stifelman M
Référence : Prog Urol, 1993, 3, 197-204
La prostatectomie périnéale, en dépit de nombreux avantages a vu sa popularité décroitre au profit de la prostatectomie par voie rétropubienne au cours de ces dernières décades, et a été utilisée pour des indications spécifiques. La raison essentielle en était la possibilité d'évaluer préalablement et extemporanément la présence de métastases ganglionnaires. Nous avons récemment développé une méthode combinant curage lymphatique cìlioscopique (CLC) et prostatectomie radicale par voie périnéale (PRP). Entre janvier 1990 et janvier 1992, 30 patients (âge moyen 64 ans) ont consulté pour adénocarcinome prostatique stade B clinique. Trente-six interventions ont été pratiquées par le premier auteur. Neuf patients ont subi un CLC isolé (groupe 1), 13 patients ont subi une PRP isolée (groupe 2) et 14 patients ont subi les deux interventions (groupe 3). La perte sanguine estimée pour les groupes 1, 2 et 3 était respectivement de 20, 550 et 700 cc. La durée moyenne de séjour était 1,2, 5 et 5,6 jours. Quand une transfusion sanguine a été nécessaire dans les groupes 2 et 3, la quantité transfusée a été respectivement de 1,2 et 1,5 culots. Il n'y a pas eu de différence significative quant à la durée de séjour, la fréquence des complications post-opératoires, le délai de reprise de l'alimentation ou la nécessité d'une analgésie en dépit d'une différence de durée d'anesthésie entre le groupe 2 (2h 25) et groupe 3 ( 5h 27). Le PSA sérique était indétectable à 1, 3, 6 et 12 mois pour tous les malades des groupes 2 et 3, sauf dans un cas. Nous pensons donc que la combinaison du CLC et de la PRP permet d'exploiter les avantages de la PRP sans avoir à recourir à une incision sus pubienne ou à procéder en deux temps séparés.