Carcinome épidermoïde de la vessie

16 juillet 2001

Mots clés : Vessie, tumeur rare
Auteurs : Desgrippes A, Meria P, Cortesse A, Cochand-Priollet B
Référence : Prog Urol, 1998, 8, 321-329
Le carcinome épidermoïde vésical est une tumeur rare, qui demeure méconnue dans les pays occidentaux, contrastant avec une incidence élevée au Moyen-Orient et en Afrique de l'est. Son sex ratio est équilibré et la population noire semble préférentiellement atteinte. Plusieurs théories de carcinogénèse récentes éclairent la physiopathologie de cette tumeur. Ses facteurs de risque regroupent essentiellement la bilharziose urinaire et les facteurs mécaniques et chimiques irritatifs vésicaux. Son diagnostic, souvent tardif, peut être facilité par un suivi strict des patients à risques. Une prévention semble possible chez ces patients. Son pronostic, traditionnellement mauvais, dépend essentiellement du stade et du grade tumoral. Son traitement est chirurgical, dominé par la cystectomie radicale, avec une réelle efficacité thérapeutique. Les places respectives de la chimiothérapie et de la radiothérapie demeurent en évaluation.