Questions d'actualité - Annonce du cancer : Quelles sont les pratiques urologiques en 2005 ?

14 février 2006

Mots clés : cancer urologique, annonce du diagnostic, Psychologie
Auteurs : Jean-Luc MOREAU, Alexandre DE LA TAILLE
Référence : Progrès FMC, 2005, 15, 4, 3-7
L'uro-oncologie représente déjà 40 à 50% des activités des urologues et les nouvelles mesures du plan cancer, concernant la prise en charge, entraînent une augmentation du temps de consultation. La présence d'une infirmière dédiée ou le recours éventuel à un psycho-oncologue apparaissent donc souhaitables pour améliorer les conditions de l'annonce du diagnostic et ses conséquences. D'autre part, la mise en place d'une formation spécifique des urologues en psychologie trouve sa justification dans la difficulté de l'annonce du cancer, de sa rechute ou de l'échappement aux traitements.