Le grade nucléaire de Fuhrman, facteur pronostique du cancer du rein depuis 25 ans

20 janvier 2007

Mots clés : Rein, Cancer, Anatomopathologie
Auteurs : Nathalie RIOUX-LECLERCQ
Référence : Progrès FMC, 2006, 16, 4, 5-8
  1. Le grade de Fuhrman est basé uniquement sur la morphologie et la taille des noyaux et des nucléoles en microscopie optique
  2. Le grade de Fuhrman est le facteur pronostique le plus utilisé dans le cancer du rein en association avec le stade TNM
  3. Le grade nucléaire le plus élevé est déterminant même s'il est minoritaire et quelque soit son % dans la tumeur
  4. Le grade nucléaire de Fuhrman s'applique à tous les sous-types histologiques de carcinomes à cellules rénales selon la classification OMS 2004
  5. La présence d'une composante sarcomatoïde classe la tumeur en grade IV de Fuhrman
  6. La réalisation d'un nombre de prélèvements suffisants par rapport au diamètre tumoral et des prélèvements centrés sur les zones macroscopiquement suspectes sont nécessaires pour garantir une fiabilité du grade de Fuhrman