L'amylose vésicale primitive. Une cause rare d'hématurie macroscopique

20 janvier 2007

Mots clés : Amylose vésicale, hématurie
Auteurs : O. CELHAY, J. IRANI
Référence : Progrès FMC, 2006, 16, 4, 21-23
  • L'amylose vésicale primitive est une maladie rare, révélée par une hématurie macroscopique, et dont l'aspect cystoscopique évoque une tumeur de vessie.
  • Seul l'examen anatomopathologique des biopsies permet d'affirmer le diagnostic d'amylose.
  • Une analyse immunohistochimique devra déterminer le type de dépôts amyloïdes. L'origine primitive ne pourra être retenue qu'après élimination des étiologies d'amylose secondaire, -essentiellement l'amylose AL secondaire à une gammapathie monoclonale, l'amylose AA secondaire aux inflammations chroniques- ainsi que l'amylose héréditaire.
  • La prise en charge thérapeutique sera aussi conservatrice que possible : la seule complication retrouvée à ce jour, en dehors de l'hématurie, est la récidive des lésions. Aucun cas de transformation maligne locale, ou de survenue de maladie systémique n'a été rapporté à ce jour, ce qui encourage à espacer la surveillance cystoscopique.