INTERVIEW : Risques Carcinologiques de la Laparoscopie pour Cancers

24 mars 2002

Mots clés : Cancers, laparoscopie, Risques carcinologiques
Auteurs : PIECHAUD T.
Référence : Progrès FMC, 2001, 2, 12-16
* Sur une expérience de plus de 150 néphrectomies élargies pour tumeurs du parenchyme rénalréalisées selon cette technique, nous n'avons recensé aucune complication "de novo", inhabituelle, que l'on aurait pu attribuer à l'abord coelioscopique : Aucune métastase sur site de trocart, aucune métastase péritonéale, aucune greffe tumorale sur la cicatrice d'extraction de la pièce.
L'analyse des séries de la littérature confirme l'absence d'observation de métastases sur site de trocart ou de récidive locale anormale. Le respect des règles de technique opératoire, l'utilisation d'un sac et la bonne évaluation du stade pathologique pré opératoire garantissent une nephrectomie élargie laparoscopique de sécurité. La taille de la tumeur ne doit pas représenter une limite en elle même.
La notion d'envahissement de la graisse périrénale, d'adénopathies hilaires volumineuses, dont la capsule peut être effractée au cours de la dissection, ou un doute sur un thrombus veineux arrivant au contact de la lumière cave sont les vrais élements de contre indication à la nephrectomie élargie laparoscopique.
* Le traitement laparoscopique des tumeurs urothélialespose le problème d'une incidence importante de récidives tumorales précoces, de greffes tumorales sur site de trocarts et de diffusion carcinomateuse péritonéale.