Base bibliographique

Sommaire :

Abords vasculaires distaux pour hémodialyse chronique après 65 ans. Résultats chirurgicaux.
Surgical results of distal vascular accesses for chronic haemodialysis after the age of 65 years.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 83-88

BUTS : Evaluer les résultats des abords vasculaires pour hémodialyse chronique chez les patients âgés.
MATERIEL ET METHODES : 56 abords vasculaires consécutifs de novembre 1993 à décembre 1995 chez des patients de plus de 65 ans entrant en hémodialyse. La politique adoptée étant de privilégier les abords distaux, seuls des abords à l'avant-bras, fistule artério-veineuse d'emblée (FAV) ou pontage radio-M veineux (PAV) par bioprothèse ont été réalisés. Les taux de réintervention, chirurgicales ou radio-interventionnelles, et les taux d'abandon ont été évalués.
RESULTATS : 13 FAV (âge moyen 74,5 ans) et 43 PAV (âge moyen 73,8 ans) ont été analysés. Le nombre moyen de réinterventions par montage était significativement plus élevé dans le groupe des pontages. 1 FAV sur 13 a été abandonnée contre 9 PAV sur 43 (pas de différence significative). DISCUSSION : les PAV ont de mauvais résultats en terme de réinterventions, induisant un coût élevé et une altération de la qualité de vie de ces patients. Leur survie dans cette population est comparable aux FAV. Plusieurs équipes préfèrent réaliser d'emblée des fistules artérioveineuses huméro-céphaliques ou huméro-basiliques dès lors que la réalisation d'une fistule simple à l'avant bras n'est pas envisageable. Leurs résultats apparaissent meilleurs, mais leur utilisation chez le sujet âgé est mal évaluée. Chez le sujet âgé, la dialyse péritonéale peut être préférée à l'hémodialyse. Les abords vasculaires étant réalisés chez des sujets de plus en plus âgés à espérance de vie réduite, la protection du capital veineux proximal ne nous semble pas un argument suffisant pour justifier l'indication des PAV dans cette population.
CONCLUSION : Cette étude nous a incités à abandonner l'utilisation de prothèses à l'avant bras en faveur des abords directs au bras.

OBJECTIVES : To evaluate the results of vascular accesses for chronic haemodialysis in elderly patients. MATERIAL AND METHODS : 56 consecutive vascular accesses for haemodialysis were performed from November 1993 to December 1995 in patients over the age of 65 years. The policy adopted was to prefer distal accesses : only forearm accesses, primary arteriovenous fistula (AVF) or radio-M venous bioprosthesis shunt (AVS) were performed. Surgical or interventional radiological reoperation rates and abandonment rates were evaluated. RESULTS : 13 AVF (mean age : 74.5 years) and 43 AVS (mean age : 73.8 years) were analysed. The mean number of reoperations was significantly higher in the shunt group. 1 out of 13 AVF was abandoned versus 9 out of 43 AVS (no significant difference). DISCUSSION : AVS gave poor results in terms of reoperation rate, inducing a high cost and impairment of the quality of life of these patients. Their survival in this population was comparable to that of AVF. Several teams prefer to perform first-line humero-cephalic or humero-basilic arteriovenous fistulas whenever a simple fistula in the forearm cannot be performed. They appear to give better results, but their use in the elderly is poorly evaluated. Peritoneal dialysis may be preferable to haemodialysis in the elderly. As vascular accesses are increasingly performed in elderly subjects with a reduced life expectancy, protection of the proximal venous capital does not appear to be a sufficient argument to justify the use of AVS in this population.
CONCLUSION : This study encouraged us to abandon the use of prostheses in the forearm in favour of direct accesses in the arms.

Mots clés:
Insuffisance rénale / dialyse / shunt artério-veineux
Mots-clés:
renal failure / dialysis / arteriovenous shunt
Absence de trouble métabolique 8 ans après entéro-cystoplastie en Z détubulée
Absence of metabolic disorders 8 years after detubulized
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 62-67

BUTS : La résection intestinale peut entraîner une diminution de l'absorption digestive de différentes substances métaboliques. L'utilisation de ces mêmes segments intestinaux comme matériels de reconstruction de l'appareil urinaire peut également provoquer des troubles métaboliques. Nous avons étudié les conséquences métaboliques à long terme de l'entérocystoplastie de remplacement après prostatocystectomie pour cancer de la vessie.
MATERIEL ET METHODES : Huit patients ayant eu une entérocystoplastie de remplacement en Z détubulée après prostatocystectomie pour cancer de la vessie ont été revus avec un recul moyen de 8,2 ans (7,8-8,8 ans). L'entérocystoplastie était réalisée en utilisant 45 cm de la dernière anse grêle qui était prélevée 20 cm en amont de la valvule iléocaecale. Tous les patients ont eu un examen clinique et un bilan radiologique (échographie rénale et urographie intraveineuse). Le bilan biologique comportait dans le sang, une NFS avec VGM, une hémostase, un ionogramme, un bilan hépatique, un dosage du cholestérol et des triglycérides, de l'albumine et des protides, de la vitamine B12 et des folates, du fer et de la ferritinéme, du calcium, du phosphore, de la vitamine D et de la parathormone , de l'urée et de la créatinine et le calcul de la clairance de la créatinine, du PSA, et dans les urines, une calciurie, une protéinurie des 24 heures, la mesure du pH urinaire et un ECBU.
RESULTATS : Aucune acidose métabolique ni anomalie du métabolisme phosphocalcique ne sont trouvées. En particulier, il n'y a ni déficit en Vitamine D ni anomalies de la parathormone. Tous les examens biologiques sont normaux. La créatinine moyenne est de 113 mmol/l, la clairance moyenne de la créatinine de 1,8 ml/s/m2. Le taux de PSA moyen est de 0,2 ngr/ml. Aucun patient n'a de résidu postmictionnel. Il n'y a aucune dilatation du haut appareil urinaire.
CONCLUSION : Dans cette série, l'entérocystoplastie en Z détubulée n'entraîne pas à long terme de troubles métaboliques. Ces résultats sont probablement dûs au faible segment de grêle utilisé dans ce type d'entérocystoplastie et à l'absence de résidu post-mictionnel obtenu par une bonne éducation mictionnelle des patients.

Intestinal resection can lead to decreased gastrointestinal absorption of various metabolic substances. The use of these intestinal segments as materials for urinary tract reconstruction can also induce metabolic disorders. The authors studied the long-term metabolic consequences of replacement enterocystoplasty after radical cystectomy for bladder cancer.

Mots clés:
entéro-cystoplastie détubulée / iléo-cystoplastie de remplacement / résultat à long terme / Bilan métabolique
Mots-clés:
detubulized enterocystoplasty / replacement ileocystoplasty / long term outcome / metabolic tests
Dérivation urinaire continente par segment sigmoïdien tubulisé. Une alternative à la dérivation trans-appendiculaire.
Continent urinary diversion by tubulized sigmoid segment. An alternative to transappendicular diversion.
2001
- Technique chirurgicale
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 58-61

BUTS : Les auteurs proposent l'utilisation d'un tube sigmoïdien réimplanté dans la vessie en sous-muqueux et amené à la peau sur la ligne médiane ou dans l'ombilic comme méthode de dérivation urinaire continente permettant des sondages urinaires pluri-quotidiens lorsque l'appendice n'est pas utilisable.
MATERIEL ET METHODES : Trois adolescents présentant une vessie neurologique ont été traités avec ce procédé : le sommet de l'anse sigmoïde a été choisi pour confectionner un tube étanche à partir d'un segment de 4 cm de large ouvert sur son bord anti-mésentérique et suturé longitudinalement.
RESULTATS : Dans les trois cas, les suites post-opératoires ont été simples. La cystostomie s'est avérée étanche. Les sondages ont été réalisés sans aucune difficulté.
CONCLUSION : La confection d'un tube sigmoïdien est une alternative à l'utilisation de l'appendice pour la réalisation d'une dérivation urinaire continente selon le procédé décrit par Mitrofanoff. Cette technique est toujours réalisable du fait de la proximité du sigmoïde et de la vessie, ce qui n'est pas toujours le cas avec l'appendice. Ce tube est richement vascularisé et il présente l'avantage d'avoir un méso très étroit ne gênant pas la confection du trajet sous-muqueux intra-vésical.

OBJECTIVE : The authors propose the use of a sigmoid tube reimplanted submucosally in the bladder and brought out onto the skin in the midline or in the umbilicus as a method of continent urinary diversion allowing urinary catheterization several times a day when the appendix cannot be used.
MATERIALS AND METHODS : Three adolescents with neurogenic bladder were treated according to this procedure; the summit of the sigmoid colon loop was selected to form a continent tube from a segment 4 cm wide, opened along its antimesenteric border and sutured longitudinally. RESULTS : The postoperative course was uneventful in all 3 cases. The cystostomy was continent. Catheterizations were easily performed.
CONCLUSION : Creation of a sigmoid tube is an alternative to the use of the appendix for continent urinary diversion according to Mitrofanoff's procedure. This technique can always be performed due to the proximity of the sigmoid colon and bladder, which is not always the case with the appendix. This tube is richly vascularized and presents the advantage of a very narrow mesocolon which does not interfere with creation of the intravesical submucosal tunnel.

Mots clés:
dérivation urinaire externe continente / cystostomie continente
Mots-clés:
continent external urinary diversion / continent cystostomy
Entérocystoplastie en W aux agrafes résorbables : Technique et résultats fonctionnels. Etude préliminaire.
2001
- Technique chirurgicale
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 51-57

BUTS : L'utilisation d'agrafes résorbables pour la réalisation d'une entérocystoplastie permet une réduction notable du temps opératoire. Pour adopter cette technique, il convient d'évaluer à terme les résultats sur la continence.
MATERIEL ET METHODES : Huit patients ont eu une entérocystoplastie en W réalisée avec des agrafes résorbables selon la technique dite de "Détroit", avec une anastomose urétéro-iléale directe. La continence de ces patients est évaluée lors du suivi clinique et par un bilan urodynamique (3 patients). La qualité de vie est étudiée par un questionnaire envoyé au patient.
RÉSULTATS : La durée moyenne opératoire est de 5 heures et 20 minutes, la plastie est réalisée en 25 à 35 minutes. Le suivi moyen est de 18,7 mois au cours duquel deux sténoses urétéroiléales sont diagnostiquées, 7 des 8 patients ont une bonne continence diurne (aucune fuite) et 1 patient a une continence moyenne (1 protection). La continence nocturne est considérée comme bonne dans 3 cas, moyenne dans 2 cas et mauvaise dans 3 cas (> 1 protection). Des patients évalués par questionnaire, 4 déclarent avoir des problèmes urinaires.
CONCLUSION : L'utilisation d'agrafes résorbables permet une réduction indiscutable du temps opératoire, pour un surcoût modeste et des résultats fonctionnels satisfaisants.

INTRODUCTION : The use of absorbable staples for enterocystoplasty allows a marked reduction of the operating time. The long-term results on continence need to be evaluated at result term before adopting this technique. METHODS : Eight patients underwent "W" enterocystoplasty performed with absorbable staples according to the so-called "Detroit" technique, with direct uretero-ileal anastomosis. The continence of these patients was evaluated by clinical follow-up and urodynamic assessment (3 patients). Quality of life was studied by a questionnaire sent to the patient. RESULTS : The mean operating time was 5 hours 20 minutes, the plasty was performed in 25 to 35 minutes. The mean follow-up was 18.7 months, during which two uretero-ileal strictures were diagnosed. 7 of the 8 patients have a good diurnal continence (no leaks) and 1 patient has moderate continence (1 protection). Nocturnal continence was considered to be good in 3 cases, moderate in 2 cases and poor in 3 cases (> 1 protection). Four of the patients evaluated by questionnaire reported urinary disorders.
CONCLUSION : The use of absorbable staples allows a definite reduction of the operating time, for a modes excess cost and satisfactory functional results.

Mots clés:
Cystectomie radicale / iléo-cystoplastie de remplacement / entéro-cystoplastie détubulée
Mots-clés:
Radical cystectomy / replacement ileocystoplasty / detubulized enterocystoplasty
Intérêt de l'exploration et du traitement par coelioscopie des testicules impalpables : à propos d'une série de 48 cas.
Value of laparoscopic investigation and treatment of impalpable testes based on a series of 48 cases.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 78-82

BUTS : La coelioscopie s'impose actuellement comme la technique de référence du diagnostic et du traitement des testicules cryptorchides. Nous rapportons notre expérience sur ces trois dernières années (1993-1996).
MATERIEL ET METHODES : 48 testicules strictement impalpables ont été explorés chez 46 garçons de 11 mois à 14,5 ans (âge moyen 40 mois). L'exploration intra-péritonéale a concerné les deux régions inguinales profondes à la recherche de gonades, déférents et pédicules. Les gonades intra-abdominales ont fait l'objet d'une ligature et section de leur pédicule sous coelioscopie permettant ainsi l'abaissement par voie inguinale 6 mois plus tard selon la technique de Fowler-Stephens.
RÉSULTATS : Nous avons retrouvé 21 cas de torsion anté-natale typique dont une bilatérale (pédicule et déférent présents, gonade absente), une agénésie totale unilatérale et 3 incomplètes (déférent seul retrouvé) et réalisé trois exérèses de reliquat gonadique pour examen anatomo-pathologique. 20 premiers temps d'abaissement de testicule cryptorchide ont été réalisés, dont 19 sous coelioscopie (1 échec d'insufflation). A terme, l'abaissement définitif a été possible 13 fois, avec une atrophie de survenue précoce dans un seul cas.
CONCLUSION : La coelioscopie est donc une technique simple, qui permet une certitude diagnostique et la réalisation d'un abaissement en deux temps sans augmenter le risque d'atrophie testiculaire.

OBJECTIVES : Laparoscopy now constitutes the reference technique for the diagnosis and treatment of cryptorchid testes. We report our experience over the last three years (1993)1996). MATERIAL AND METHODS : 48 strictly impalpable testes were investigated in 46 boys between the ages of 11 months and 14.5 years (mean age : 40 months). The intraperitoneal investigation assessed both deep inguinal regions looking for gonads, vas deferens and pedicles. Intra-abdominal gonads were ligated and their pedicle was sectioned laparoscopically allowing transinguinal descent 6 months later according to the Fowler-Stephens technique. RESULTS : We found 21 cases of typical antenatal torsion, including one bilateral case (pedicle and vas deferens present, but gonad absent), one case of total unilateral agenesis and 3 cases of incomplete agenesis (only the vas deferens was detected) and performed three resections of the gonadal rest for histological examination. The first-stage of cryptorchid testis descent was performed in 20 cases, by laparoscopy in 19 cases (1 failure of insufflation). Definitive descent was possible in 13 cases, with early onset of atrophy in only one case.
CONCLUSION : Laparoscopy is therefore a simple technique, allowing a definitive diagnosis and two-stage descent without increasing the risk of testicular atrophy.

Mots clés:
malformation génitale / ectopie testiculaire / chirurgie laparoscopique
Mots-clés:
genital malformation / cryptorchidism / laparoscopic surgery
L'efficacité de la thermothérapie prostatique micro-ondes par voie trans-uréthrale
2001
- Synthèse thématique
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 103-105
Mots clés:
prostate / HBP / traitement instrumental non invasif de l'HBP / thermothérapie
Mots-clés:
prostate / BPH / minimally invasive instrumental treatment of BPH / thermotherapy
L'hémangiome vésical : une cause rare d'hématurie. A propos d'une observation . Revue de la littérature.
Bladder haemangioma, a rare cause of haematuria. Case report and review of the literature.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 99-102

Nous rapportons un cas clinique d'hémangiome vésical multiple. C'est une tumeur vasculaire bénigne congénitale rare concernant surtout l'enfant et l'adulte jeune. Unique ou multiple, son extension est surtout pariétale. Elle est parfois associée à d'autres localisations comme dans le rare syndrome de Klippel-Trenaunay-Weber. Révélée le plus souvent par une hématurie macroscopique, son diagnostic est surtout endoscopique. Son traitement repose, selon les cas, sur une cystectomie partielle ou la photocoagulation par laser plutôt que sur l'exérèse endoscopique hémorragique et incomplète ou que sur la radiothérapie insuffisante. L'embolisation artérielle sélective est peu utilisée.

The authors report a clinical case of multiple vesical haemangioma, a rare congenital benign vascular tumour essentially affecting children and young adults. These tumours may be solitary or multiple, and essentially spread to the bladder wall. They are sometimes associated with other sites, such as in the rare Klippel-Trenaunay-Weber syndrome. Usually presenting in the form of macroscopic haematuria, they are essentially diagnosed by endoscopy. Depending on the case, treatment consists of partial cystectomy or laser photocoagulation, rather than endoscopic resection, which is haemorrhagic and incomplete, or radiotherapy, which is insufficient. Selective arterial embolization is rarely used.

Mots clés:
hématurie / Vessie / tumeur rare
Mots-clés:
hematuria / bladder / rare tumor
Les tumeurs de vessie chez le sujet jeune
Bladder tumours in young subjects.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 43-46

Les tumeurs de vessie, touchant classiquement le sujet âgé, peuvent atteindre des patients jeunes. Nous nous sommes intéressés à l'étude du pronostic de ces tumeurs chez les patients de moins de 40 ans. Ces tumeurs représentent dans notre pratique 3,27% de l'ensemble des tumeurs de vessie. Ainsi, 26 patients ont été étudiés, leur âge moyen est de 34 ans (20-40 ans), 8 ont moins de 30 ans. La prédominance masculine est nette (23 hommes, 3 femmes). Il s'agissait d'un carcinome transitionnel dans 25 cas et d'un carcinome épidermoïde dans 1 cas. La tumeur était superficielle dans 11 cas et infiltrante dans 15 cas. La résection trans-uréthrale et la cystectomie étaient réalisées respectivement dans 9 cas de tumeurs superficielles et 11 cas de tumeurs infiltrantes. Dans les tumeurs superficielles, l'évolution était bonne dans 7 cas, nous avons noté une récidive dans 3 cas et 1 cas de progression. Dans les tumeurs infiltrantes, l'évolution était bonne dans 6 cas, une récidive est notée dans 2 cas et 5 malades sont décédés. Il ressort que les tumeurs superficielles ont une meilleure évolution chez les sujets de moins de 30 ans. Les tumeurs infiltrantes sont plus fréquentes et souvent évoluées suggérant un potentiel évolutif particulier. Leur pronostic est fonction du stade tumoral, sans corrélation avec l'âge.

Bladder tumours classically affect the elderly, but can also occur in young adults. The authors studied the prognosis of these tumours in patients under the age of 40.In their experience, these tumours represent 3.27% of all bladder tumours. 26 patients with a mean age of 34 years (20-40 years), 8 under the age of 30, were studied. There was a marked male predominance (23 males, 3 females). The tumour was a transitional cell carcinoma in 25 cases and a squamous cell carcinoma in 1 case. It was superficial in 11 cases and invasive in 15 cases. Transurethral resection and cystectomy were performed in 9 cases of superficial tumours and 11 cases of invasive tumours, respectively.In the group of superficial tumours, a favourable course was observed in 7 cases, with 3 cases of recurrence and 1 case of progression.In the group of invasive tumours, a favourable course was observed in 6 cases, recurrence was observed in 2 cases and 5 patients died.Superficial tumours therefore have a better prognosis in subjects under the age of 30. Invasive tumours are more frequent and often advanced, suggesting a marked potential for progression. Their prognosis depends on tumour stage, and is not correlated with age.

Mots clés:
Vessie / adulte jeune / Tumeur urothéliale / Épidémiologie
Mots-clés:
bladder / young adult / transitional cell carcinoma / epidemiology
Métastase surrénalienne à forme anévrysmale controlatérale d'un adénocarcinome rénal
Aneurysmal adrenal metastasis contralateral to a renal cell carcinoma.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 89-91

Nous rapportons un cas de métastase surrénalienne controlatérale d'un adénocarcinome rénal chez une patiente de 74 ans qui a subi une néphrectomie élargie droite pour un adénocarcinome rénal. Neuf mois après, la tomodensitométrie a découvert une masse hypervascularisée considérée comme anévrysme de l'artère splénique. L'artériographie a conduit au diagnostic de tumeur surrénalienne hypervascularisée. Une surrénalectomie gauche a été réalisée. Son étude histologique a montré une métastase d'adénocarcinome rénal. Il s'agit d'une forme particulière de métastase de cancer de rein. Son traitement et son pronostic seront discutés.

The authors report a case of adrenal metastasis contralateral to a rénal cell carcinoma in a 74-year-old patient who had undergone right radical nephrectomy for rénal cell carcinoma. Nine months later, computed tomography revealed a hypervascular mass considered to be an aneurysm of the splenic artery. Arteriography led to the diagnosis of hypervascular adrenal tumour. Left adrenalectomy was performed. Histological examination showed a metastasis from rénal cell carcinoma. This is an unusual form of renal cancer metastasis. Its treatment and prognosis are discussed.

Mots clés:
Rein / Tumeur / métastase viscérale / surrénale
Mots-clés:
Kidney / tumor / visceral metastasis / adrenal gland
Peut on préserver la coque prostatique au cours des cystectomies pour tumeur de vessie : étude de l'atteinte urétrale et prostatique sur les pièces de cystectomie
Can the prostatic capsule be preserved during cystectomy for bladder tumour : Study of urethral and prostatic involvement on cystectomy specimens.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 47-50

BUTS : Evaluer la fréquence des lésions uréthrales et prostatiques des pièces de cystectomie pour tumeur de vessie.
MATERIEL ET METHODES : L'étude rétrospective anatomo-pathologique porte sur 260 pièces : cystectomies radicales faites dans 7 sites opératoires. La prostate et l'urèthre sont analysés sur 3 plans de coupe (1/3 supérieur, moyen, inférieur). L'apex est étudié séparément. L'envahissement urétral est reconnu sur la continuité tumorale ou sur la présence de CIS vésical.
RESULTATS : L'atteinte urétrale est fréquente (30,6% des cas) essentiellement par le fait de l'envahissement par contiguité (43/80). Le CIS est la 2ème association pathologique (44 CIS urètre/75 CIS vessie). L'adénocarcinome prostatique est présent dans 17,8% des cas avec pour 30% des lésions un score de Gleason > 6.
CONCLUSION : La fréquence élevée de l'atteinte uréthrale et prostatique n'invite pas à la conservation prostatique lors des cystectomies. L'étude sériée prospective doit définir des critères précis pour minimiser le risque d'une chirurgie conservatrice.

OBJECTIVES : To evaluate the frequency of urethral and prostatic lesions on cystectomy specimens for bladder tumour. MATERIAL AND METHODS : This retrospective histological study was based on 260 specimens : radical cystectomies performed in 7 operative sites. The prostate and urethra were analysed in 3 planes (upper, middle and lower thirds). The apex was studied separately. Urethral invasion was identified by continuity of the tumour or by the presence of vesical CIS. RESULTS : Urethral involvement is frequent (30.6% cases) essentially due to contiguous invasion (43/80). CIS is the second pathological association (44 urethral CIS/75 bladder CIS). Prostatic adenocarcinoma was present in 17.8% of cases with a Gleason score > 6 for 30% of lesions.
CONCLUSION : The high frequency of urethral and prostatic involvement does not justify preservation of the prostate during cystectomy. A serial prospective study should define the precise criteria able to minimize the risk of conservative surgery.

Mots clés:
Vessie / tumeur urothéliale infiltrante / Cystectomie radicale / Urèthre / prostate
Mots-clés:
bladder / invasive transitional cell carcinoma / Radical cystectomy / Urethra / prostate
Prise en charge urologique de la lithiase cystinique du haut appareil urinaire. Modalités et indications
Modalities and indications of urological management of upper urinary tract cystine stones.
2001
- Synthèse thématique
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 32-40

Relativement rare, la lithiase cystinique urinaire traduit un trouble héréditaire du transport des acides aminés dibasiques et se caractérise par de fréquentes récidives. Malgré les remarquables progrès du traitement urologique de la lithiase du haut appareil urinaire, sa prise en charge demeure problématique. Les calculs de cystine sont en effet tout particulièrement résistants aux ondes de choc extracorporelles et relativement peu accessibles au laser pulsé à colorant (504 nm). A cette exception près, les techniques endo-urologiques représentent souvent la solution thérapeutique la mieux adaptée mais leur morbidité ne doit pas être négligée. Les caractéristiques physico-chimiques de cette lithiase permettent d'autre part d'envisager une dissolution par alcalinisation urinaire ou formation de composés disulfures. Parallèlement aux traitements oraux, qui constituent la base de la prévention des récidives, la dissolution peut être obtenue par perfusion directe de la voie excrétrice urinaire. Cette approche requiert souvent une irrigation de plusieurs semaines et expose aux complications spécifiques du cathétérisme notamment percutané. Associant essentiellement dilution et solubilisation de la cystine urinaire, la prophylaxie pose le problème des effets secondaires potentiels du traitement pharmacologique. Aisément accessible, le dépistage de la cystinurie peut être systématique ou limité aux familles concernées. L'incidence ainsi que la fréquente bénignité de la cystinurie tendent cependant à limiter son intérêt ainsi que ses indications.

Cystine urinary stones is a relatively rare hereditary disorder of dibasic amino acid transport characterized by frequent recurrences. The management of these stones remains problematical despite the remarkable progress in the urological treatment of upper urinary tract stones. Cystine stones are particularly refractory to extracorporeal shock waves and relatively inaccessible to dye pulsed laser (504 nm). Apart from this exception, endourological techniques often represent the most appropriate therapeutic solution, but they are associated with significant morbidity. The physicochemical characteristics of these stones also allow dissolution by urinary alkalinization or the formation of disulfide compounds. In parallel with oral treatments, which constitute the basis of prevention of recurrence, dissolution can be obtained by direct perfusion of the urinary tract. This approach often requires irrigation for several weeks with a risk of the specific complications of catheterization, especially percutaneous catheterization. Prophylaxis, essentially consisting of dilution and dissolution of urinary cystine, raises the problem of the potential adverse effects of drug treatment. Cystinuria is easily detectable and can be investigated either systematically or only in the families concerned. However, the incidence as well as the frequently benign nature of cystinuria tend to limit its value and its indications.

Mots clés:
Lithiase / composition chimique du calcul
Mots-clés:
stones / chemical composition of calculus
Rapha'l-Bienvenu Sabatier (1732-1811). Célèbre chirurgien et précurseur de l'urologie.
Rapha'l-Bienvenu Sabatier (1732-1811). Famous surgeon and precursor of urology.
2001
- Histoire
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 113-120

Avec cet article nous esquissons le portrait du célèbre chirurgien et universitaire, Sabatier, qui par ses cours et ses écrits a beaucoup contribué au développement de l'urologie et à sa propagation comme discipline médicale autonome. A ce propos, nous citons les notions de Sabatier en matière de rétention d'urine.

The authors sketch the portrait of Sabatier, a famous surgeon and academic, who made a major contribution to the development of urology and to its recognition as an autonomous medical discipline, by means of his lectures and publications. In particular, they describe Sabatier's concepts concerning urinary retention.

Mots clés:
personnage célèbre / Sabatier
Mots-clés:
celebrity / Sabatier
Résultats préliminaires du traitement de 44 patients porteurs de cancers localisés de la prostate par ultrasons focalisés transrectaux.
Preliminary results of the treatment of 44 patients with localized prostatic cancer by transrectal focused ultrasound.
2001
- Article original
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 68-77

BUTS : Evaluer l'efficacité et la morbidité du traitement du cancer localisé de la prostate à l'aide d'ultrasons focalisés de haute intensité émis par voie endorectale.
MATERIEL ET METHODES : 44 patients (âge moyen 72 ans) présentant des cancers de prostate stade clinique T1 (20) ou T2 (24) non candidats à la prostatectomie radicale ont été traités avec deux prototypes différents de l'Ablatherm(r) (Technomed Medical System). Le second prototype inclut plusieurs dispositifs de sécurité destinés à réduire la morbidité. 99 sessions ont été effectuées soit 2,25 sessions par patient : la prostate a été traitée en une session (5 patients), 2 (26 patients), 3 (10 patients), 4 sessions (3 patients), le plus souvent sous rachi-anesthésie. La valeur moyenne du PSA était à 9,92 ng/ml et le volume prostatique moyen de 37 g.
RÉSULTATS : Chez les 20 premiers patients traités (1993-1995) des complications sont survenues chez 10 (50%) : fistule rectourétrale 2, brûlure rectale asymptomatique 2, rétention urinaire stable 2, incontinence sévère 1, sclérose du col 3, et infection urinaire fébrile 1. Chez les 24 patients traités ultérieurement (1995-1997), des complications sont survenues chez seulement 4 patients (16%) : rétention urinaire stable 1, infection urinaire fébrile 1, sclérose du col vésical 1, incontinence d'effort 1. Une réponse complète (biopsies de contrôle répétées négatives) a été obtenue chez 27 patients (61%). Le taux moyen du PSA post-traitement des patients de ce groupe est de 1,09 ± 1,06, il est stable (suivi moyen 346 jours, extrêmes 60-1250). Un cancer résiduel a été décelé chez 17 patients (39%). 8 patients ont été considérés comme des échecs (PSA moyen post-traitement 4,8 ng/ml) et ont reçu un traitement adjuvant (hormonal 3, radiothérapie externe 5). Un traitement complémentaire par ultrasons focalisés sera réalisé chez les 9 autres patients, si leur taux de PSA s'élève au-dessus de 3 ng/ml (les patients de ce groupe sont asymptomatiques avec un taux de PSA moyen post-traitement de 1,6 ng/ml).
CONCLUSION : La morbidité du traitement par ultrasons focalisés transrectaux est actuellement réduite. Ces résultats suggèrent que ce nouveau traitement peut consitutuer une option intéressante pour certains patients porteurs de cancers localisés ne relevant pas de la prostatectomie radicale.

OBJECTIVE : To evaluate the efficacy and morbidity of treatment of localized prostatic cancer using transrectal high-intensity focused ultrasound. MATERIAL AND METHODS : 44 patients (mean age : 72 years) with clinical stage T1 (20) or T2 (24) prostatic cancer, not eligible for radical prostatectomy, were treated by two different prototypes of the Ablatherm(r) (Technomed Medical System). The second prototype includes several safety devices designed to reduce morbidity. 99 sessions were performed, i.e. an average of 2.25 sessions per patient : the prostate was treated in one session (5 patients), 2 sessions (26 patients), 3 sessions (10 patients), or 4 sessions (3 patients), usually under spinal anaesthesia. The mean PSA was 9.92 ng/ml and the mean prostatic weight was 37g. RESULTS : Complications occurred in 10 (50%) of the first 20 patients treated (1993-1995) : 2 recto-urethral fistulas, 2 asymptomatic rectal burns, 2 cases of stable urinary retention, 1 case of severe incontinence, 3 cases of bladder neck sclerosis, and 1 febrile urinary tract infection. In the 24 patients treated subsequently (1995-1997), complications occurred in only 4 patients (16%) : 1 case of stable urinary retention, 1 febrile urinary tract infection, 1 case of bladder neck sclerosis, 1 case of stress incontinence. A complete response (repeated negative follow-up biopsies) was obtained in 27 patients (61%). The mean post-treatment PSA level in patients of this group was 1.09 ± 1.06 and remained stable (mean follow-up : 346 days; range : 60-1250). A residual cancer was detected in 17 patients (39%). 8 patients were considered to be failures (mean post-treatment PSA : 4.8 ng/ml) and received adjuvant treatment (hormonal : 3; external radiotherapy : 5). C omplementary treatment by focused ultrasound will be performed in another 9 patients, if their PSA rises above 3 ng/ml (patients of this group are symptomatic with a mean post-treatment PSA of 1.6 ng/ml).
CONCLUSION : The morbidity of treatment by transrectal focused ultrasound has now been reduced. These results suggest that this new treatment can constitute a useful option for certain patients with localized cancer, not suitable for radical prostatectomy.

Mots clés:
prostate / Tumeur / ultrasons focalisés
Mots-clés:
prostate / tumor / focused ultrasounds
Tumeur de Bolande de l'adulte : à propos d'un cas
Bolande's tumour in adults : a case report.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 95-98

La tumeur de Bolande ou néphrome mésoblastique congénital est une tumeur du nourrisson de moins d'un an. Elle est rare chez l'adulte, où seulement 10 cas ont été décrits. Nous rapportons une 11ème observation, d'une femme de 30 ans, chez qui une tumeur rénale droite est découverte lors d'une échographie pour grossesse évolutive de 34 semaines. Après l'accouchement, une néphrectomie totale élargie est réalisée. L'évolution à 3 ans est bonne, sans récidive ni métastase. Les aspects diagnostiques et étiopathogéniques seront discutés, en mettant l'accent sur l'éventualité d'un facteur inducteur hormonal dans l'histogénèse de cette tumeur.

Bolande's tumour or congenital mesoblastic nephroma is essentially a tumour of infants under the age of one year and is rare in adults, in whom only 10 cases have been described. The authors report the 11th case in a 30-year-old woman, in whom a right renal tumour was discovered during ultrasonography at 34 weeks of pregnancy. Radical nephrectomy was performed after delivery, with a favourable course at 3 years, with no recurrence or metastasis. The aetiopathogenic and diagnostic aspects are discussed, with emphasis on the possibility of a hormonal inducing factor in the histogenesis of this tumour.

Mots clés:
Rein / adulte / tumeur rare
Mots-clés:
Kidney / adult / rare tumor
Tumeur fibreuse solitaire des vésicules séminales : à propos d'un cas.
Solitary fibrous tumour of seminal vesicles : a case report.
2001
- Cas clinique
- Réf : Prog Urol, 1998, 8, 92-94

Les tumeurs fibreuses solitaires constituent une affection rare dont la localisation au niveau des vésicules séminales n'a pas été décrite. Nous rapportons le cas d'une tumeur fibreuse solitaire de la vésicule séminale droite chez un homme de 53 ans. Le diagnostic de tumeur de la vesicule séminale repose sur l'échographie endo-rectale et l'IRM. Le diagnostic histologique est effectué après exérèse chirurgicale de cette tumeur. L'exiguité des prélèvements et l'aspect hétérogène de ces lésions rendent difficile le diagnostic sur les seules biopsies. L'attitude chirurgicale face à une tumeur fibreuse solitaire de la vésicule séminale sera fonction de la symptomatologie et de l'évolution de la lésion.

Solitary fibrous tumours constitute a rare disease, which has never previously been described in the seminal vesicles. We report a case of solitary fibrous tumour of the right seminal vesicle in a 53-year-old man. The diagnosis of seminal vesicle tumour was based on transrectal ultrasonography and MRI. The histological diagnosis was established after surgical resection of this tumour. The small biopsy samples and the heterogeneous appearance of these lesions make it difficult to establish the diagnosis on biopsies alone. The surgical attitude to solitary fibrous tumour of the seminal vesicle depends on the clinical features and the course of the lesion.

Mots clés:
vésicule séminale / tumeur rare
Mots-clés:
seminal vesicle / rare tumor