Accueil > Les évènements de l’AFU > Congrès français d'Urologie > 96ème congrès français d’urologie > EVOLUTION DU DIAGNOSTIC CLINIQUE DES TUMEURS TESTICULAIRES DANS LA REGION MIDI-PYRENEES DEPUIS 1980.
Ajouter à ma sélection Désélectionner

EVOLUTION DU DIAGNOSTIC CLINIQUE DES TUMEURS TESTICULAIRES DANS LA REGION MIDI-PYRENEES DEPUIS 1980.

Service d’Urologie et d’Andrologie, Hôpital la Grave, TOULOUSE

Objectifs: Déterminer quelle est l’évolution du diagnostic clinique des tumeurs germinales du testicule au cours des deux dernières décennies.

Méthodes: 469 hommes, chez lesquels une tumeur germinale du testicule a été diagnostiquée au niveau de la région Midi-Pyrénées entre 1980 et 1999, ont été inclus dans cette étude. Une comparaison des éléments du diagnostic clinique avant 1990, et après 1990 a été réalisée.

Résultats : Le délai entre le premier symptôme et le diagnostic de la tumeur était de 4.2+/-5.9 mois (1-36). Ce délai n’a pas diminué au cours des deux dernières décennies (3.7 mois avant 1990, 4.5 après 1990) . Le symptôme ayant amené au diagnostic de la tumeur était une augmentation de la taille du testicule dans 46.5%, un nodule testiculaire dans 22.4 %, une douleur testiculaire dans 12.8%, un tableau d’orchite dans 5.3%, des symptômes en relation avec des métastases dans 7.7%, et d’autres symptômes (gynécomastie, hématome, infertilité) dans 5.3%. Le mode de révélation de la tumeur n’a pas évolué au cours de la période d’étude. En particulier, la fréquence de révélation de la tumeur par une métastase est restée stable (7.1% avant 1990, 7.7% après). La proportion de stades IIc et III n’a pas évolué(19.4% avant 1990, contre 21.4 % après 1990).

Conclusion : Le diagnostic clinique des tumeurs germinales du testicule n’a pas évolué au cours des deux dernières décennies. La détection précoce des tumeurs germinales du testicule reste un problème d’actualité.



Contenu protégé