Accueil > Les évènements de l’AFU > Congrès français d'Urologie > 100ème congrès français d’urologie > Création d’un fantôme (modèle synthétique) de prostate pour l’apprentissage des ponctions transrectales écho guidées.
Ajouter à ma sélection Désélectionner

Création d’un fantôme (modèle synthétique) de prostate pour l’apprentissage des ponctions transrectales écho guidées.

Introduction : L’apprentissage des biopsies échoguidées de prostate repose sur un travail théorique basé sur une connaissance livresque et par compagnonnage. Dans le cadre d’un projet de recherche financé par une bourse AFU concernant l’utilisation de l’échographie 3D temps-réel dans le cadre des biopsies de prostate, nous avons créé un modèle synthétique de prostate pour réaliser des biopsies au cours d’une échographie endocavitaire en laboratoire. Nous développons les étapes ayant abouti à la création d’un fantôme économique, donnant des images échographiques réalistes, réutilisable, permettant une utilisation multiple dont l’apprentissage « ex vivo » de la technique de biopsie .

Matériel et méthodes : Dans une boite plastique carrée de 10 cm de côté, il a été réalisé un orifice circulaire de 6 cm de diamètre permettant l’introduction de la sonde. A l’intérieur de cet orifice est mis en place un cylindre de même diamètre permettant l’amarrage d’un préservatif de sonde cavitaire, simulant la paroi rectale. Le milieu de propagation des ultrasons est réalisé par du gel échographique (750 ml par fantôme). La prostate est réalisée en coulant du gel à bougie du commerce dans un moulage dans de la pâte à mouler en silicone. Le modèle correspondait à une prostate de 40 ml pétrie dans de l’argile.

Le fantôme en gel est enduit de gel échographique et mis en place dans une feuille de papier cellophane enroulée permettant la fixation par du fil à la boite.

Résultats : L’aspect ultrasonographique permet une approche réaliste de l’échographie endorectale. Les mouvements de la prostate au cours de la manipulation de la sonde ainsi que les déformations apparaissent réalistes. Après biopsie, le trajet est visible en échographie et à l’oeil nu permettant une évaluation du trajet de biopsies. Le fantôme est actuellement utilisé pour évaluer l’amélioration de la précision localisatrice des biopsies guidées par échographie 3D temps-réel avec satisfaction. Après réalisation du moule, la réalisation d’un fantôme est effectuée en 1h pour 10 EUR .

Conclusion : Il est possible de réaliser un modèle synthétique de prostate réutilisable à volonté pour des biopsies est possible à moindre frais dans un but d’évaluation ou d’apprentissage de la technique. Ce modèle nous a permis de nous affranchir de l’achat d’un modèle du commerce extrêmement coûteux et peu réutilisable.

20282006Long JDiaporama


Contenu protégé