Accueil > Les évènements de l’AFU > Congrès français d'Urologie > 96ème congrès français d’urologie > COURBE D’APPRENTISSAGE DE LA PROSTATECTOMIE RADICALE COELIOSCOPIQUE : ETUDE PROSPECTIVE SUR LES 100 PREMIERES REALISEES PAR UN MEME OPERATEUR.
Ajouter à ma sélection Désélectionner

COURBE D’APPRENTISSAGE DE LA PROSTATECTOMIE RADICALE COELIOSCOPIQUE : ETUDE PROSPECTIVE SUR LES 100 PREMIERES REALISEES PAR UN MEME OPERATEUR.

Institut Mutualiste Montsouris ­ Paris.

Introduction : la courbe d’apprentissage de la prostatectomie radicale coelioscopique est à ce jour mal connue. Le but de cette étude prospective était de mieux définir cette courbe d’apprentissage.

Matériel et méthode : 100 prostatectomies ont été réalisées par le même opérateur entre décembre 2000 et avril 2002. Aucune sélection n’a été réalisée. Aucune aide d’un autre chirurgien n’a été apportée lors de cette courbe d’apprentissage. Il n’existait aucune différence significative entre les groupes de patients sur les critères suivants : âge, BMI, antécédents de chirurgie prostatique ou de lobe médian. La moyenne des paramètres suivants était analysée : durée opératoire (D.op), saignement (S), transfusion (Trans), ablation sonde vésicale (Abl.SV), complications (Compl), reprise opératoire (R. op).

Résultats : aucune conversion n’a été nécessaire. Il n’y a eu ni complication urinaire, ni thrombo-embolique, ni de décès.

TabP244.gif

Groupe A, une plaie du grêle a nécessité une reprise chirurgicale. Groupe B, 3 lésions rectales ont été réalisées. Une est survenue par nécrose de la face antérieure du rectum après utilisation de la bi-polaire chez un patient obèse. Le patient a présenté une péritonite à J 5 nécessitant une colostomie. Les 2 autres lésions du rectum ont été suturées en 2 plans sous coelioscopie. Les suites ont été simples. Un de ces patients présentait une prostate de 175 g, l’autre avait eu une chirurgie pour cancer du rectum.

Conclusion : la courbe d’apprentissage de la PRC nécessite une quarantaine de procédures. L’absence de sélection des patients est à l’origine, dans cette série, du taux important de lésions rectales.

Contenu protégé