Accueil > IU communautaires > Recommandations CIAFU – Urologie > Outils > Terminologie et stratégie générale
Ajouter à ma sélection Désélectionner

Terminologie et stratégie générale

>> Recommandations pour la prise en charge des infections bactériennes communautaires de l’adulte > Terminologie et stratégie générale

Bactériurie : SYMPTÔMES

NON

Colonisation urinaire (bactériurie
asymptomatique)

OUI

Infection urinaire (IU)

 

Facteur de risque de complication ?

– toute anomalie de l’arbre urinaire
– certains terrains :

  • homme
  • grossesse
  • sujet âgé “fragile”
  • clairance de créatinine < 30mL/mn
  • immunodépression grave

NON

IU simple
CystitePyélonéphrite

OUI

IU à risque de complication
piélonéphriteIU masculinecystite

Éléments de gravité ?

– sepsis
– choc septique*
– geste urologique (hors sondage simple)

NON

PNA/IU ♂ non grave

OUI

PNA/IU ♂ grave

Facteur de risque d'EBLSE :

– antécédent de colonisation / IU à EBLSE < 6 mois
– amox-clav / C2G-C3G / FQ < 6 mois
– voyage en zone d’endémie EBLSE
– hospitalisation < 3 mois
– vie en institution de long séjour

* Des critères simplifiés, utilisables hors réanimation, sont proposés en dépistage de patients pouvant avoir un sepsis :
• Pression artérielle systolique ≤ 100mm Hg
• Fréquence respiratoire ≥ 22/mn
• Confusion
La présence de 2 critères quick SOFA (qS0FA) identifie des patients risquant d’avoir un mauvais pronostic et justifiant d’un monitorage accru, et/ou d’un traitement spécifique et/ou de prendre un avis en réanimation.

Choc septique : sous groupe du sepsis avec anomalies importantes circulatoires et métabolique et une mortalité d’environ 40%.
Il est défini par l’association de :
• Sepsis
• Besoin de drogues vasopressives pour maintenir une PAM ≥ 65mm Hg
• Lactates > 2 mmol/l (18mg/dl) malgré un remplissage adéquat

Vous pourrez également aimer

  • IU communautairesLire la suite
  • Pyélonéphrite aiguë gravidique graveLire la suite
  • DiagnosticLire la suite

Continuer votre lecture