Traitement de la récidive locale après néphrectomie partielle pour un carcinome rénal localisé : comparaison des résultats fonctionnels et oncologiques de la chirurgie vs thérapies ablatives

05 novembre 2020

Auteurs : M. Brassier, Z. Khene, J.C. Bernhard, F. Nouhaud, A. Villers, J. Olivier, V. Dang, N. Doumerc, K. Bensalah, P. Bigot
Référence : Prog Urol, 2020, 13, 30, 789
Objectifs

Analyser les résultats oncologiques et fonctionnels de la chirurgie vs les thérapies ablatives (TA) pour le traitement d’une récidive locale (RL) après néphrectomie partielle (NP).

Méthodes

Étude multicentrique réalisée à partir de la base de données prospective uro-CCR et qui a inclus des patients ayant eu une RL après NP pour un carcinome rénal localisé traités entre 2013 et 2019. La récidive locale a été définie comme l’apparition d’une masse au contact du lit de résection ou dans la fosse rénale opérée ou le développement d’une tumeur dans la même région du rein homolatéral que le site de NP d’origine. Les survies sans progression (SSP) et globale (SG) après traitement de la RL ont été évaluées par la méthode de Kaplan–Meier et comparées par le test du Log-Rank.

Résultats

Nous avons inclus 56 patients. Le délai médian avant la RL était de 19 mois (11–30). Les traitements de la RL étaient : 22 (39 %) TA, 28 (50 %) néphrectomie élargies (NEL) et 6 (11 %) NP. Après un suivi médian de 23 (10–51) mois, 11 (20 %) patients ont présenté une nouvelle RL, 17 (30 %) ont eu une progression métastatique et 5 (9 %) sont décédés. L’analyse des SG et SSP n’a pas retrouvé de différence entre les approches thérapeutiques (p =0,46 et 0,32) (Fig. 1). En analyse multivariée, l’approche thérapeutique (chirurgie vs TA) n’était pas associé à la SSP (p =0,83). La perte de DFG était de −29mL/min pour la NEL, de −16mL/min pour la NP et de −1,5mL/min pour les TA (p =0,005).

Conclusion

Dans cette série, la chirurgie ne semble pas être supérieure aux TA pour le traitement de la RL après NP en termes de survie. La perte de fonction rénale était plus importante dans le groupe chirurgie que TA.




 




Fig. 1
Fig. 1. 





Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2020 
Publié par Elsevier Masson SAS.