Surrénalectomie droite pour phéochromocytome par voie coelioscopique robot-assistée

05 novembre 2020

Auteurs : G. Fiard, M. Phelippeau, S. Ourfali, I. Curtet, H. Ye, O. Chabre, J.A. Long
Référence : Prog Urol, 2020, 13, 30, 842
Objectifs

La chirurgie du phéochromocytome est une chirurgie délicate nécessitant une bonne communication entre l’équipe chirurgicale et l’équipe d’anesthésie. Nous présentons ici un geste de surrénalectomie robot-assistée en décrivant les principaux temps chirurgicaux ainsi que les précautions pré, per et postopératoires.

Méthodes

Une lésion surrénalienne droite associée à une tumeur du rein gauche de 8cm a été découverte de manière fortuite chez une patiente de 78 ans aux antécédents d’hypertension. Une néphrectomie gauche coelioscopique a été réalisée, il s’agissait d’un carcinome chromophobe. La lésion surrénalienne mesurait 26mm, présentait une densité spontanée de 40UH et un wash-out à 9 %. Le bilan endocrinien a mis en évidence une élévation isolée de la métanéphrine urinaire. Une scintigraphie au MIBG a confirmé une hyperfixation en faveur d’un phéochromocytome.

Résultats

Après exposition à l’aide d’un écarteur à foie, le duodénum était refoulé et la face antérieure de la veine cave exposée. La dissection était poursuivie en aval de la veine rénale jusqu’à mettre en évidence la veine surrénalienne. Celle-ci était disséquée sous contrôle de la tension artérielle, avec une communication continue avec l’anesthésiste. La veine était liée par un clip Hem-o-lok® appliqué à l’aide d’une pince robotique. La surrénale était alors mobilisée pour permettre d’appliquer 2 autres clips et sectionner la veine. Deux pédicules artériels étaient également contrôlés et sectionnés. La dissection était poursuivie en réalisant l’exérèse de l’ensemble de la loge surrénalienne. Les suites post-opératoires ont été simples, la cortisolémie post-opératoire était normale. L’anatomopathologie a confirmé le diagnostic de phéochromocytome. Une surveillance par imagerie est organisée pendant 5 ans.

Conclusion

La voie d’abord coelioscopique robot-assistée permet la réalisation du geste de surrénalectomie pour phéochromocytome dans de bonnes conditions de sécurité. La communication continue lors des temps délicats avec l’équipe d’anesthésie est essentielle.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2020 
Publié par Elsevier Masson SAS.