Néphrectomie laparoscopique chez le donneur vivant : facteurs prédictifs de l’ischémie chaude et conséquences pour le transplant

25 novembre 2015

Auteurs : T. Benoit, F. Sallusto, M. Roumiguie, J. Beauval, B. Malavaud, P. Rischmann, M. Soulie, N. Kamar, N. Doumerc, X. Game
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 722-723
Objectifs

Évaluer les facteurs prédictifs de la durée d’ischémie chaude (IC) au cours de la néphrectomie laparoscopique (NL) pour don et évaluer ses conséquences à court et moyen termes sur le transplant.

Méthodes

Analyse rétrospective des données péri- et postopératoires concernant les patients ayant eu une NL et leurs receveurs correspondants. Une analyse multivariée par régression linéaire et logistique a été réalisée pour déterminer les facteurs préopératoires prédictifs de la durée d’IC et évaluer son retentissement sur le transplant.

Résultats

Entre décembre 2008 et mars 2014, 213 patients (donneurs) ainsi que les 213 receveurs correspondants avec des données complètes ont été inclus. La moyenne d’âge des donneurs était de 51±11ans et celle des receveurs de 45±14ans. La durée d’ischémie chaude moyenne sur l’ensemble de la population était de 202,7±102,7secondes. En analyse multivariée, l’expérience du chirurgien (nombre de NL pratiquée20) et le nombre d’artère (1 ou>1) étaient prédictifs de la durée d’IC (Tableau 1). L’analyse des conséquences de l’IC sur les suites de la transplantation a montré un lien significatif et indépendant entre la durée d’IC (≥3min) et un retard de fonction du transplant ainsi que la créatininémie à j5 du receveur (Tableau 2).

Conclusion

L’apprentissage du chirurgien était le principal facteur prédictif de la durée d’IC avec le nombre d’artères. Une durée d’IC≥3min était responsable d’un retard de reprise de fonction et à une créatininémie précoce majorée mais n’avait en revanche aucune influence sur la survie du transplant à 1 an.




 




Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.




Tableau 1 - Régression linéaire multivariée concernant les facteurs prédictifs de la durée d'IC.







Tableau 2 - Analyse par régression linéaire et logistique d'une IC≥180s sur les paramètres post-greffe (analyse incluant l'âge du donneur et du receveur, le nombre de greffes précédentes chez le receveur, la compatibilité ABO et HLA).









© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.