Impact de l’urétéroscopie diagnostique sur les résultats oncologiques de la néphro-uréterectomie

25 novembre 2015

Auteurs : Q. Alimi, B. Peyronnet, B. Pradere, R. Mathieu, G. Verhoest, A. Manunta, S. Vincendeau, K. Bensalah
Référence : Prog Urol, 2015, 13, 25, 803
Objectifs

La nécessité de réaliser ou non une urétéroscopie pour confirmer le diagnostic de tumeur urothéliale du haut appareil avant de pratiquer une néphro-uréterectomie reste un sujet de controverse. L’objectif de ce travail était d’évaluer l’impact de la réalisation d’une urétéroscopie diagnostique sur les résultats oncologiques après néphro-uréterectomie.

Méthodes

Tous les patients traités par néphro-uréterectomie entre 1995 et 2014 dans un centre ont été inclus rétrospectivement. Les patients ont été divisés en 2 groupes selon qu’ils avaient eu (groupe URS) ou non (groupe no-URS) une urétéroscopie diagnostique préopératoire. Les survies spécifique (CSS), sans récidive (RFS), globale (OS) et sans récidive vésicale (BRFS) ont été estimées selon la méthode de Kaplan-Meier. Les 2 groupes ont été comparés à l’aide du test du Chi2 pour les variables qualitatives et du test de Mann-Whitney pour les variables quantitatives. Les CSS, RFS, BRFS et OS des 2 groupes ont été comparés à l’aide du test de Log-rank.

Résultats

Cent-douze patients ont été inclus pour analyse. Aucun n’avait reçu de chimiothérapie néo-adjuvante. Cinquante et un avaient eu une urétéroscopie diagnostique avant la néphro-uréterectomie (45,5 %). Onze patients (9,8 %) au total était pT0 à l’examen histologique : 9 dans le groupe no-URS (14,8 %) et 2 dans le groupe URS (3,9 % ; p =0,04). Les survies sans récidive vésicale (à 5ans : 58,6 % contre 62,2 % ; p =0,95), sans récidive (à 5ans : 57,7 % contre 65,9 % ; p =0,73) et spécifique (à 5ans : 68,6 % contre 69,2 % ; p =0,93) étaient similaires dans les 2 groupes.

Conclusion

Cette étude est la première à démontrer que l’urétéroscopie diagnostique avant néphro-uréterectomie diminue le risque de pT0 sans détériorer le pronostic oncologique (Figure 1, Figure 2).




 




Figure 1
Figure 1. 

Survie sans récidive vésicale.




Figure 2
Figure 2. 

Survie spécifique.





Déclaration d'intérêts


Les auteurs n'ont pas transmis de déclaration de conflits d'intérêts.






© 2015 
Publié par Elsevier Masson SAS.