Conséquences sexuelles du traitement de l'hyperplasie bénigne de prostate (HBP) par laser greenlight™ XPS (180 w)

25 novembre 2012

Auteurs : M. Thoulouzan, M.-A. Perrouin-verbe, J.-B. Coquet, F. Delage, G. Papin, B. Rousseau, A. Erauso, G. Fournier
Référence : Prog Urol, 2012, 13, 22, 815-816




 



Objectifs .– Étudier l’impact de la vaporisation prostatique par laser Greenlight XPS sur la fonction érectile et l’éjaculation.


Méthodes .– Quatre-vingt-douze patients présentant une HBP symptomatique ont été traités par photovaporisation prostatique avec le laser Greenlight XPS sous contrôle échographique endorectal en temps réel entre septembre 2010 et février 2012. L’évaluation prospective comprenait le score IIEF5 préopératoire à un, trois et 12 mois. Les patients étaient systématiquement interrogés sur la survenue d’une éjaculation rétrograde. Les patients retenus pour l’évaluation présentaient un score IIEF516 (fonction érectile normale ou dysfonction érectile légère).


Résultat .– Trente-six patients (39 %) avaient un score IIEF516 (35 évaluables). Les caractéristiques préopératoires et les données peropératoires figurent dans le tableau 1.
CaractéristiqueIIEF5≥16IIEF5<16p-valuePatients (n)36 (39 %)56 (61 %)Âge (années)64,1±6,571,2±6,8<0,001Score IIEF5 préopératoire21,0±2,95,5±4,8<0,001Volume prostatique (mL)76±3874±380,72Durée opératoire (min)86±3284±330,78Durée de laser (min)50±2342±190,11Energie délivrée (kJ)393±191332±2000,15Energie/volume (J/mL)5301±18054829±19590,24

Caractéristique IIEF516 IIEF5<16 p -value
Patients (n 36 (39 %)  56 (61 %)   
Âge (années)  64,1±6,5  71,2±6,8  <0,001 
Score IIEF5 préopératoire  21,0±2,9  5,5±4,8  <0,001 
Volume prostatique (mL)  76±38  74±38  0,72 
Durée opératoire (min)  86±32  84±33  0,78 
Durée de laser (min)  50±23  42±19  0,11 
Energie délivrée (kJ)  393±191  332±200  0,15 
Energie/volume (J/mL)  5301±1805  4829±1959  0,24 




Il n’a pas été mis en évidence d’altération significative de la fonction érectile à un, trois et 12 mois. L’éjaculation était évaluable chez 32 patients. Tous les patients présentaient une éjaculation rétrograde, totale (n =29 ; 91 %) ou partielle (n =3 ; 9 %).
Préopératoire (n=36)1 mois (n=29)3 mois (n=30)12 mois (n=12)Score IIEF5 moyen21,0±2,918,9±7,2 (p=0,08)20,8±3,8 (p=0,78)20,3±3,3 (p=0,83)ÉvolutionAmélioration (augmentation IIEF5 de plus de 5 points)1 (3 %)Stabilité (variation entre 0 et 4 points)29 (83 %)Dégradation (baisse de plus de 5 points)0Dégradation transitoire (amélioration avant 3 mois5 (14 %)

Préopératoire (n =36) 1 mois (n =29) 3 mois (n =30) 12 mois (n =12)
Score IIEF5 moyen  21,0±2,9  18,9±7,2 (p =0,08)  20,8±3,8 (p =0,78)  20,3±3,3 (p =0,83) 
Évolution      
Amélioration (augmentation IIEF5 de plus de 5 points)  1 (3 %) 
Stabilité (variation entre 0 et 4 points)  29 (83 %) 
Dégradation (baisse de plus de 5 points) 
Dégradation transitoire (amélioration avant 3 mois  5 (14 %) 




Conclusion .– Dans un sous-groupe de patients présentant une fonction érectile normale ou légèrement altérée, la photovaporisation prostatique par laser Greenlight XPS n’a pas entraîné de modification significative de la fonction érectile. L’éjaculation rétrograde est constante dans notre série.




Caractéristique  IIEF516  IIEF5<16  p -value 
Patients (n 36 (39 %)  56 (61 %)   
Âge (années)  64,1±6,5  71,2±6,8  <0,001 
Score IIEF5 préopératoire  21,0±2,9  5,5±4,8  <0,001 
Volume prostatique (mL)  76±38  74±38  0,72 
Durée opératoire (min)  86±32  84±33  0,78 
Durée de laser (min)  50±23  42±19  0,11 
Energie délivrée (kJ)  393±191  332±200  0,15 
Energie/volume (J/mL)  5301±1805  4829±1959  0,24 





  Préopératoire (n =36)  1 mois (n =29)  3 mois (n =30)  12 mois (n =12) 
Score IIEF5 moyen  21,0±2,9  18,9±7,2 (p =0,08)  20,8±3,8 (p =0,78)  20,3±3,3 (p =0,83) 
Évolution      
Amélioration (augmentation IIEF5 de plus de 5 points)  1 (3 %) 
Stabilité (variation entre 0 et 4 points)  29 (83 %) 
Dégradation (baisse de plus de 5 points) 
Dégradation transitoire (amélioration avant 3 mois  5 (14 %) 







© 2012 
Publié par Elsevier Masson SAS.