Auto-transplantation rénale robot-assistée comme future approche de chirurgie à visée d’épargne néphronique : étude d’une série de 19 cas

05 novembre 2020

Auteurs : V. Dang, Z. Khene, B. Van Pary, J. Van Besien, K. Decaestecker, T. Tailly, M. Beysens, F. Sallusto, M. Soulié, X. Gamé, P. Hoebeke, N. Doumerc
Référence : Prog Urol, 2020, 13, 30, 765
Objectifs

L’auto-transplantation rénale robot-assistée (ATRRA) est une technique opératoire employée en ultime recours à visée d’épargne néphronique, dans de nombreuses indications : rénovasculaire, urétérales et tumorales. Contrairement à l’urétéro-iléoplastie, elle a l’avantage d’une approche mini-invasive. L’objectif de cette étude était de décrire les résultats périopératoires et fonctionnels précoces des patients ayant eu une ATRRA.

Méthodes

Il s’agit d’une une étude rétrospective qui a inclus tous les patients ayant eu une ATRRA entre mars 2017 et février 2020 dans deux centres hospitaliers universitaires. Les données concernant l’indication opératoire, la technique chirurgicale, les complications, la durée d’hospitalisation et les résultats à moyen terme ont été recueillis.

Résultats

Dix-neuf patients ont eu une ATRRA (sept hommes et douze femmes). L’âge médian était de 40 ans (IQR : 26–47). Les indications étaient : sténose de l’uretère (n =13), douleurs lombaires chronique (n =5), syndrome de nutcracker (n =1). La durée médiane opératoire était de 350minutes (IQR : 260–394) avec une ischémie chaude de 4min et « tiède » (rewarming time ) de 51min (43–74). Les pertes sanguines étaient estimées à 50 cm3 (2–150). Le taux de complications globales était de 10 %, la durée médiane d’hospitalisation de 5jours. La créatininémie médiane à la sortie et à trois mois a été respectivement de 76 et 70μmol/L. À 3 mois, tous les patients ont été sevrés de sonde urétérale et ne présentaient pas de douleurs.

Conclusion

L’ATRRA est un traitement efficace chez des patients avec des lésions de l’uretère ou des anomalies vasculaires complexes, avec de bons résultats fonctionnels à moyen terme.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.






© 2020 
Publié par Elsevier Masson SAS.