Analyse de la production de PBMC ( peripheral blood mononuclear cell ) induite par les instillations endovésicales de BCG (bacille de calmette et guérin) dans le traitement du cancer de la vessie : étude prospective monocentrique

25 novembre 2012

Auteurs : J. Rigaud, A. Leger, M.-C. Devilder, O. Bouchot, M. Bonneville, E. Scotet
Référence : Prog Urol, 2012, 13, 22, 843




 

Objectifs .– L’objectif de notre étude a été d’étudier la réponse des PBMC (peripheral blood mononuclear cell ) induite par les instillations de BCG.


Méthodes .– Étude prospective monocentrique ayant inclus dix patients consécutivement de décembre 2008 à février 2011. Des prélèvements de sang ont été réalisés avant la première, troisième et sixième instillation de BCG. Le sang prélevé à l’état frais a été manipulé selon la technique de Ficoll pour extraire les PBMC. Les PBMC ont été marqués (CD3, TCR ⍺β, CD4, CD8, γδ2, CD19, CD14, CD56) puis analysés par cytométrie de flux avec le FACS Canto.


Résultat .– Au cours du traitement par BCG, une augmentation du taux de lymphocytes T⍺β+ et en particulier une augmentation du ratio CD4+/CD8+ a été mis en évidence mais de manière non statistiquement significative. Cependant l’analyse statistique par comparaison non appariées du taux des PBMC entre la première, troisième et sixième instillation n’a pas montré de différence statistique significative entre les groupes excepté pour un taux plus importantes de lymphocyte T⍺β+ entre la troisième et sixième instillation. Pour les autres PBMC, les résultats ont mis en évidence une stabilité dans le temps sans variation au cours des instillations de BCG.


Conclusion .– L’action sur le système immunitaire périphérique (PBMC) lors des instillations endovésicales de BCG a été faible. La réponse immunologique induite par le BCG semble donc essentiellement locale.


Type de financement : Ligue Nationale contre le cancer et INNATE PHARMA




Haut de page



© 2012 
Publié par Elsevier Masson SAS.