Amélioration de la prédiction du score ISUP définitif par l’apport des biopsies ciblées avec fusion logicielle

25 novembre 2019

Auteurs : F. Bardet, V. Leclercq, B. Delattre, A. Schneider, G. Mignot, E. Mourey, L. Cormier
Référence : Prog Urol, 2019, 13, 29, 744-745
Objectifs

Depuis les recommandations sur la place de l’IRM prostatique pré-biopsique et le développement des logiciels de fusion IRM-échographie, les pratiques des biopsies de prostate ont radicalement changé. L’objectif de notre étude était de démontrer que, depuis la mise en place des biopsies ciblées dans notre centre, le score ISUP sur pièce de prostatectomie était mieux prédit par les biopsies.

Méthodes

Nous avons repris les données d’une cohorte de 710 patients pris en charge par prostatectomie totale robot-assistée entre janvier 2010 et mars 2019. Toutes les chirurgies ont été réalisées dans le même centre et par le même opérateur expérimenté en chirurgie prostatique. Nous avons comparé le score ISUP biopsique au score ISUP sur pièce et évalué la qualité du classement avant et après utilisation des biopsies avec fusion IRM-échographie (KOELIS, États-Unis). L’analyse statistique reposait sur les coefficients Kappa de concordance.

Résultats

Depuis l’introduction des biopsies ciblées, 142 patients ont bénéficié de cette technologie. Les caractéristiques des patients sont présentées Tableau 1. À noter, avec le temps, une relative augmentation des cancers agressifs pris en charge par chirurgie. La concordance des 2 classements (ISUP biopsique et sur pièce opératoire) est présentée Tableau 2. Le coefficient Kappa de concordance entre le score ISUP biopsique et le score ISUP sur pièce est statistiquement meilleur avec les biopsies ciblées (0,73, IC5 %=0,64–0,82) versus biopsies randomisées classiques (0,48, IC5 %=0,42–0,53).

Conclusion

La fusion IRM-échographie logicielle, permet de mieux prédire le score ISUP définitif et donc d’adapter la technique chirurgicale et l’information du patient.




 




Déclaration de liens d'intérêts


Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts.




Tableau 1 -







Tableau 2 -









© 2019 
Publié par Elsevier Masson SAS.