Suivi prospectif d’une cohorte de 116 patients en surveillance active pour un cancer de prostate à faible risque

22 novembre 2014 - 12:15pm

Thème: 
Cancer de la prostate localisé
Référence: 
O-187

Objectifs
Évaluer les résultats à court terme d’un protocole prospectif de surveillance active (SA) (critères d’inclusion PRIAS) pour l’adénocarcinome de prostate à faible risque évolutif.

Méthodes
Étude observationnelle prospective (2008–2014) de 116 patients en SA (inclus dans l’étude internationale PRIAS) pour un adénocarcinome de prostate T1c/T2 à faible risque. Les critères d’inclusion étaient : PSA initial ≤ 10 ng/ml, densité du PSA < 0,2, score de Gleason biopsique ≤3 + 3 = 6 et une ou deux carottes biopsiques positives. Le protocole de surveillance comportait un PSA/3 mois pendant 2 ans puis/6 mois, un TR/6 mois, une biopsie de contrôle à 1an puis/3 ans. L’objectif principal était la survie sans traitement et les objectifs secondaires les motifs d’abandon de la SA, l’évolution du PSA et le résultat biopsique à 1 an.

Résultats
Le PSA médian au diagnostic était de 5,5 ng/ml et l’âge médian était de 64,7 ans. Au TR, 88,8 % étaient T1c et 11,2 % T2a. Avec un recul médian de 23,8 mois, 73 patients (62,9 %) étaient toujours en SA pour un PSA médian de 6 ng/ml. Trente-trois pts (28,45 %) ont eu un traitement curatif en moyenne 25 mois après l’inclusion (23 PR, 4RTE, 5 curiethérapies, 1 traitement focal) motivé par la progression pour 23 patients, par des choix personnels pour 10 patients. 8,62 % des patients ont arrêté la SA par stress et ont eu un traitement curatif et 3,4 % la poursuivaient malgré une progression. Les biopsies à 1 an étaient négatives dans 1/3 des cas. 2 patients étaient perdus de vue.

Conclusion
Deux tiers des patients sont toujours en SA avec un recul moyen de plus de 2 ans. Les informations données par l’urologue ont une influence dans la décision. Sous réserve du respect des critères d’inclusion, la SA est une option sans risque sur le court terme permettant de sélectionner les cancers de prostate évolutifs et d’éviter un sur-traitement aux autres.