Rôle de la modulation mitochondriale au cours de la conservation rénale: évaluation dans un modèle préclinique de donneur décédé par arrêt cardiaque

19 novembre 2014 - 5:00pm

Thème: 
Transplantation
Référence: 
O-040

Objectifs
La trimétazidine (TMZ), agissant sur le métabolisme de la mitochondrie, a été étudiée dans différentes situations d’ischémie reperfusion avec des effets protecteurs. À partir d’un modèle porcin d’auto-transplantation rénale mimant la situation des donneurs décédés par arrêt cardiaques, l’évaluation de TMZ ajoutée au milieu de conservation a été faite pour étudier l’amélioration de la reprise de fonction et les effets à long terme.

Méthodes
Des groupes de 7 animaux ont été étudiés: témoin (laparotomie et manipulation douce du pédicule rénale); groupe uninéphrectomisé (ablation du rein gauche); groupe IC60VIA (rein auto-transplanté conservé par Viaspan); groupe IC60VIA + TMZ10 (rein auto-transplanté conservé par Viaspan et 10 mg de TMZ); groupe IC60VIA + 20 (rein auto-transplanté conservé par Viaspan et 20 mg de TMZ). Les reins conservés étaient soumis à 60 minutes d’ischémie chaude par clampage du pédicule rénale suivi par 24 h d’ischémie froide dans la solution Viaspan (UW). La reprise de fonction, le niveau de stress oxydant et la réaction inflammatoire ont été évalués ainsi que les lésions histologiques.

Résultats
L’ajout de TMZ améliore significativement (p < 0.05), la reprise de fonction rénale précoce en particulier à la dose de 20 mg par litre de solution, comme en témoigne l’évolution de la créatinine. La fonction tubulaire est également améliorée (p < 0.05) ainsi que le pouvoir de concentration (p < 0.05) durant la phase précoce des 2 semaines post-transplantation. L’analyse histologique à la fin de la première semaine met en évidence une limitation des lésions de nécrose rénale et une amélioration de la réparation. Durant cette première semaine, le niveau plasmatique de 8 iso-prostane, marqueur de la péroxydation lipidique, est également diminué dans les groupes traités et particulièrement avec 20 mg de TMZ. Les cytokines pro-inflammatoires TNF-α et Il-6 sont diminuées dans le plasma durant la première semaine.

Conclusion
La TMZ est un agent pharmacologique qui agit sur le métabolisme mitochondriale. Ajouté à une solution de conservation dans un modèle mimant les donneurs décédés après arrêt cardiaque, cet agent pharmacologique limite les effets des principaux mécanismes lésionnels impliqués. Ce type de molécule pourrait être intéressant dans des protocoles de conditonnement comportant des étapes de circulation régionale normothermique (Fig. 1–3).