Le traitement chirurgical précoce par voie élective dans les fractures du corps caverneux (à propos de 140 cas)

20 novembre 2014 - 3:45pm

Thème: 
Traumatologie
Référence: 
O-095

Objectifs
Analyser les caractéristiques épidémiologiques, les aspects diagnostiques, thérapeutiques, et évolutifs de cette pathologie. Évaluer l’intérêt du traitement chirurgical précoce par voie élective.

Objectifs
Enquête rétrospective menée au CHU de Marrakech entre janvier 2004 et décembre 2013, a permis de recenser une série de 140 cas de patients admis pour rupture traumatique du corps caverneux, opérés par voie élective en regard du site de la fracture.

Résultats
L’âge moyen des patients est 35,2 ans (13 à 66 ans). La majorité des patients étaient célibataires (83 %). La manipulation forcée est le mécanisme le plus fréquemment rapporté par nos patients (66,1 %). Quatre-vingt-deux patients ont consulté au cours des premières 24 heures. Le diagnostic est clinique grâce à une anamnèse et un examen physique bien conduit. L’urétrorragie est notée dans 2 cas. Tous nos patients ont été traités chirurgicalement par une incision élective de 30 mm, et l’évolution était favorable dans tous les cas après un suivi moyen de 9 mois. Le site de la fracture a été dans la majorité des cas mediopénien (76 %), unilatéral (100 %), et sur le corps caverneux droit (70 %).

Conclusion
La prise en charge chirurgicale des fractures du corps caverneux précoce est la seule garante d’un bon résultat fonctionnel à long terme. La voie élective est actuellement le standard dans la prise en charge des fractures du corps caverneux unilatérales.