Le laser doit-il supplanter les techniques classiques dans le traitement de l’HBP des patients sous AVK porteurs de valves cardiaques mécaniques?

19 novembre 2014 - 4:15pm

Thème: 
Hypertrophie bénigne de la prostate
Référence: 
O-018

Objectifs
Évaluer le risque hémorragique des patients sous AVK pour valve cardiaque mécanique opérés d’une hypertrophie bénigne de prostate, en fonction de la technique chirurgicale employée.

Matériel et méthodes
Il s’agit d’une étude multicentrique, rétrospective, menée sur 58 patients entre 1998 et 2014 dans 7 services français d’urologie. Les 45 patients opérés par chirurgie classique (38 RTUP monopolaire, 7 adénomectomie voie haute) ont été comparés aux 13 patients opérés par vaporisation prostatique Greenlight. Les cas de laser ont été effectués dans 3 des 7 centres.

Résultats
Les AVK ont été arrêtés en moyenne 5,7 jours avant la chirurgie. Aucune différence significative n’a été observée entre les deux groupes en termes d’âge, d’IMC, de score ASA, de type de valve mécanique, de mode de relais des AVK, de taux d’hémoglobine préopératoire, de volume prostatique et de taux de sonde à demeure préopératoire. Les paramètres suivants étaient significativement diminués dans le groupe Greenlight versus chirurgie classique : la durée d’irrigation postopératoire (1,33 jours vs 4,7, p = 0,01) ; le taux de transfusion (0 % vs 41,7 %, p = 0,01) ; le taux de reprise chirurgicale pour hémostase et décaillotage (15,4 % vs 26,3 %, p = 0,02) ; la durée d’hospitalisation (3,4 vs 11,7 jours postopératoire, p = 0,02).

Conclusion
La technique laser Greenlight réduit de façon significative le risque hémorragique par rapport à la chirurgie classique de l’HBP chez les patients sous AVK pour valve cardiaque mécanique. Les lasers Holmium et Thullium ainsi que les techniques utilisant le courant bipolaire devront aussi être évalués dans cette indication.