IRM-mp avant prostatectomie radicale : évaluation du score ESUR dans le bilan d’extension

20 novembre 2014 - 4:00pm

Thème: 
Cancer de la prostate localisé
Référence: 
O-065

Objectifs
Étudier rétrospectivement la valeur du score ESUR pour la prédiction du stade pathologique avant prostatectomie radicale.

Méthodes
Une IRM multiparamétrique de la prostate (1,5 T – antenne pelvienne) a été réalisée chez 51 patients atteints de cancer de la prostate avant prostatectomie radicale. Pour la prédiction de l’extension extracapsulaire, la prostate a été divisée en 16 secteurs (classification de Dickinson 2011). Cinq radiologistes expérimentés ont analysé les images des séquences T2-w, diffusion et perfusion en utilisant une échelle de risque d’extension de 1 à 5 d’après les critères du Score ESUR 2012.

Résultats
Sur les 816 secteurs étudiés, 40 secteurs (4,9 %) présentaient sur la pièce opératoire une extension extracapsulaire chez 20 patients. Un envahissement des vésicules séminales, 6 (11,8 %) patients. Une corrélation statistiquement significative a été observée entre le score ESUR de 1 à 5 et l’expertise pathologique. Une analyse des résultats inter-observateurs n’a pas montré de différence statistiquement significative.

Conclusion
L’interprétation d’une IRM-mp dans le bilan d’extension avant prostatectomie radicale présente un avantage à utiliser les critères du score ESUR.