Évolution de la prise en charge thérapeutique des varicocèles : analyse des données nationales de codage de 2006 à 2013

21 novembre 2014 - 3:15pm

Thème: 
Andrologie
Référence: 
O-166

Objectifs
La varicocèle est une anomalie veineuse fréquente retrouvée chez un homme adulte sur dix. Même si la prise en charge de cette pathologie fait l’objet de recommandations claires, deux attitudes thérapeutiques peuvent être discutées : chirurgie ou radiologie interventionnelle. Nous avons souhaité étudier l’évolution de la prise en charge thérapeutique des varicocèles au moyen des données nationales du codage.

Méthodes
Nous avons analysé les actes de chirurgie et de radiologie interventionnelle utilisés dans le traitement des varicocèles de 2006 à 2013 au moyen des données issues de la base de données de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH). La classification commune des actes médicaux (CCAM) a été utilisée pour extraire les codes relatifs à la chirurgie et à la radiologie interventionnelle. Nous avons relevé les groupes homogènes de malade (GHM) correspondants en excluant ceux qui relevaient d’un diagnostic principal différent de la cure d’une varicocèle.

Résultats
Le nombre d’actes chirurgicaux et de radiologie interventionnelle effectués pour le traitement de varicocèles est passé de 3626 à 3862 procédures de 2006 à 2013 (+6,5 %). Les actes chirurgicaux (par abord direct ou laparoscopique) ont régressé de 23,5 % entre 2006 et 2013. Les actes de radiologie interventionnelle (embolisation du plexus pampiniforme) ont progressé de 51,9 % entre 2006 et 2013. En 2006, les actes chirurgicaux représentaient 60,2 % des actes thérapeutiques pour la cure de varicocèles contre 39,8 % pour les prises en charge par radiologie interventionnelle. En 2013, les actes chirurgicaux ne représentaient plus que 43,2 % des actes thérapeutiques contre 56,8 % pour les procédures de radiologie interventionnelle. (Tableau 1 et Fig. 1)

Conclusion
L’analyse des données CCAM confirme une modification de la prise en charge thérapeutique de la varicocèle entre 2006 et 2013. Le traitement mini-invasif par radiologie interventionnelle est privilégié et la chirurgie est relayée au second rang. En 2013, plus d’une prise en charge sur deux a été réalisée en radiologie interventionnelle.