Développement et première évaluation d’un parcours pédagogique d’apprentissage des biopsies prostatiques sur simulateur

20 novembre 2014 - 5:45pm

Thème: 
Formation, pédagogie
Référence: 
O-116

Objectifs
Les méthodes actuelles d’apprentissage des biopsies prostatiques ont montré leurs limites, et de nouveaux besoins de formation apparaissent (biopsies ciblées, fusion d’images…). Nous avons mis au point un simulateur de biopsies prostatiques dont nous avons précédemment réalisé la validation, et développé un parcours pédagogique progressif dont nous présentons ici la première évaluation.

Méthodes
Le simulateur consiste en un ordinateur portable relié à un dispositif haptique auquel est connecté un modèle de sonde d’échographie endorectale (Fig. 1). Il inclut une base de données cliniques (volumes échographiques 3D) et un environnement pédagogique. Le parcours pédagogique propose après la réalisation d’une évaluation initiale, une série d’exercices séquentiels adaptés aux besoins de l’étudiant. Ceux-ci sont de difficulté croissante (QCM, lecture d’image échographiques, mesure du volume prostatique, biopsies randomisées, biopsies ciblées) et peuvent être réalisés avec ou sans assistance (visualisation en temps réel du trajet de biopsie dans le volume prostatique). Une évaluation finale permet d’enregistrer les résultats de la formation.

Résultats
Au mois de juillet 2013, le parcours pédagogique a été évalué auprès de 4 étudiants en médecine n’ayant jamais assisté à une biopsie prostatique. Nous avons évalué la faisabilité de l’ensemble du parcours (durée, nombre de séances nécessaires) et le caractère pédagogique des exercices. La durée moyenne nécessaire à la réalisation du parcours était de 1h31 [1h22–1h42]. Les résultats de l’évaluation finale ont permis de mettre en évidence une amélioration du score obtenu (64 % vs 54 %) et du nombre de secteurs atteints (11 vs 7) pour 3 étudiants sur 4, et pour tous une amélioration de la durée d’une série de 12 biopsies (346 vs 708 s) (Fig. 2). Les conditions de réalisation du parcours (continu ou interrompu, durée de l’interruption) influençaient le résultat.

Conclusion
Cette évaluation offre un retour positif sur une première version du parcours pédagogique qui a permis une amélioration des performances de la majorité des étudiants. Ses conditions de réalisation devront être standardisées pour les évaluations futures à plus grande échelle, et l’évaluation du transfert de compétences sur le patient.