Curage ganglionnaire inguinal robot-assisté dans le cancer du pénis. Description de technique

20 novembre 2014 - 4:00pm

Thème: 
Laparoscopie
Référence: 
V-020

Objectifs
Les patients de haut risque de métastase inguinale ont un avantage de survie après curage inguinal mais la morbidité reste élevée. Nous décrivons notre expérience pour le curage inguinal robot-assisté, une technique qui a pour but de réduire la morbidité sans compromettre le contrôle carcinologique ni les plans de dissection du curage profond.

Méthodes
Un patient de 68 ans avec récidive locale pénienne après amputation partielle de verge et ganglions inguinaux palpables a été l’objet d’amputation totale de verge et d’un curage ganglionnaire profond bilatéral robot-assisté. Après développement d’un plan profond au fascia de Scarpa, nous avons positionné 3 trocarts et insufflé à 12 mmHg. Une dissection rétrograde avec les mêmes limites que la chirurgie ouverte a été effectuée avec dissection première du plan profond et saphénectomie bilatérale. Nous décrivons les data peropératoires, l’anatomopathologie, l’évolution postopératoire ainsi que la satisfaction du patient.

Résultats
Le temps opératoire a été de 130 minutes. Huit et 13 ganglions ont été retrouvés à droite et à gauche respectivement. Trois et cinq ont été métastatiques. Il n’y a pas eu de complications. La durée d’hospitalisation a été de deux jours et le patient a été très satisfait et recommanderait la procédure robotique.

Conclusion
Le curage ganglionnaire inguinal par robotique est simple de réalisation par une équipe entraînée. La diminution de la morbidité permettrait à un plus grand nombre de patients à accéder a ce type de chirurgie. Des nouvelles études sont nécessaires et un suivi plus long pour confirmer l’efficacité oncologique de cette nouvelle approche.