Urofrance.org : le site de l'Association Française d'Urologie

Accueil > Gestion des déchets hospitaliers : Vivalto Santé s’appuie sur une start-up

Gestion des déchets hospitaliers : Vivalto Santé s’appuie sur une start-up

Le groupe de cliniques privées Vivalto Santé et l’entreprise française Take a waste, ont signé en janvier dernier un partenariat pour le recyclage des déchets de santé.

Ce partenariat vise à mettre en place des filières au sein des 41 établissements du groupe pour améliorer le tri et la réduction à la source des déchets.

En France, les établissements de santé produisent environ 700 000 tonnes de déchets par an[1]. En moyenne, ils produisent environ une tonne de déchets par lit chaque année. En particulier, les déchets d’activités de soins à risque infectieux (Dasri) représentent 170 000 tonnes par an.

Au sein du groupe Vivalto Santé, la facture des Dasri a augmenté de 20% en 3 ans. Il est déterminant pour le groupe de savoir les contrôler. A cet effet, les 41 cliniques ont réalisé des diagnostics et des “audits déchets” afin de mettre en œuvre le tri et le recyclage des Dasri, des déchets ménagers, des emballages et des biodéchets.

Puis à moyen terme, la valorisation va concerner les mégots, le mobilier usagé et le matériel médical.

La start-up Take a waste accompagne les organisations qui souhaitent réduire leur impact environnemental et optimiser la gestion des flux et le recyclage. Ce partenariat avec le groupe Vivalto est conclu pour deux ans pour le matériel léger, et pour quatre ans pour le matériel lourd. Bien que le groupe Vivalto Santé n’ait pas encore fixé d’objectif chiffré en matière de réduction des déchets, il s’engage néanmoins dans un objectif global de gestion et de réduction des déchets.

En savoir plus : https://takeawaste.fr/

[1] Pour une bonne gestion des déchets produits par les établissements de santé et médico-sociaux